"Aurore", le film qui brise le tabou de la ménopause

France 3

Agnès Jaoui, dans le film Aurore, est une femme qui atteint la cinquantaine, la ménopause et qui divorce. Mais elle ne veut pas se laisser abattre.

Ménopause, un mot aussi tabou que l'état qu'il désigne. En racontant l'histoire d'Aurore, séparée de son mari et bientôt grand-mère, la réalisatrice Blandine Lenoir a voulu mettre en lumière une catégorie de la population aussi ignorée que répandue.

"J'aime beaucoup l'idée de mettre les pieds dans le plat", affirme l'actrice Agnès Jaoui, 52 ans. "Elle ne se laisse pas abattre et continue sa quête du bonheur parce qu'il reste quelques années à vivre encore".

Ne pas s'apitoyer sur son sort

Si le sujet peut faire peur, le film, qui sort mercredi 26 avril au cinéma, l'aborde avec tendresse et surtout beaucoup d'humour. Le message du film est simple : ne pas s'apitoyer sur son sort. Voilà pourquoi Aurore, film lumineux, peut amuser et toucher tous les publics quel que soit leur sexe et leur âge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne