Au ciné cette semaine : "Intouchables" et autres contes modernes

François Cluzet et Omar Sy partagent l\'affiche d\'\"Intouchables\", d\'Eric Toledano et Olivier Nakache, en salles à partir du mercredi 2 novembre 2011. 
François Cluzet et Omar Sy partagent l'affiche d'"Intouchables", d'Eric Toledano et Olivier Nakache, en salles à partir du mercredi 2 novembre 2011.  (GAUMONT DISTRIBUTION)

La sélection FTVI des films à l'affiche ce mercredi 2 novembre.

Sur les écrans à partir de mercredi 2 novembre, Omar Sy et François Cluzet interprètent un film émouvant, Intouchables. Mais  aussi trois autres contes modernes, dont deux présentés au dernier festival de Cannes, que FTVi a sélectionné pour vous. 

Si "pas de bras, pas de chocolat" est une blague qui vous fait rire
"Intouchables", d'Eric Toledano et Olivier Nakache, avec François Cluzet et Omar Sy...
Le film, bâti sur une histoire vraie, est déjà annoncé comme un champion du box-office et révèle un duo singulier composé de François Cluzet, riche tétraplégique un peu raide, et Omar Sy, sa nounou venue des cités. Noyé sous l'excès de compassion et de déférence, Philippe (François Cluzet), qui a perdu l'usage de son corps et toute autonomie dans un accident de parapente, recrute Driss (Omar Sy) pour l'assister à son luxueux domicile, contre l'avis de son entourage effaré.



Si vous avez envie d'un film militant
"La Source des femmes", de Radu Mihaileanu avec Leïla Bekhti, Hafsia Herzi, Biyouna... Après Va, vis et deviens et Le Concert, Radu Mihaileanu continue de faire voyager le spectateur dans des univers radicalement différents. Ici, le spectateur se retrouve dans un village de montagne entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes décrètent la grève de l'amour pour exiger de leurs hommes qu'ils se chargent de la corvée d'eau. Présenté en compétition à Cannes, La Source des femmes s'attaque à trois symboles universels : l'accès à l'eau, la place des femmes et la liberté par le savoir.



Si vous avez envie de suivre trois ados pleins de fougue
"Les Géants", de Bouli Lanners avec Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen... Avec son troisième film, récompensé à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, le réalisateur belge Bouli Lanners offre un conte moderne sur l'adolescence, à travers l'errance initiatique de trois jeunes garçons livrés à eux-mêmes. Le film met en scène deux frères, Zach et Seth, qui se retrouvent seuls à la campagne dans la maison de leur grand-père, sans argent, en l'absence de leur mère. Un troisième ado, Danny, les rejoint dans leur galère.


Si vous avez envie d'un film de guerre version française
"Forces spéciales", de Stéphane Rybojad avec Diane Kruger, Djimon Hounsou, Benoît Magimel... Elsa, journaliste française controversée, est kidnappée par un leader taliban. Ce dernier publie une vidéo sur internet où il annonce la date de l’exécution de la reporter. Les services de renseignement pensent que la jeune femme est détenue dans un village situé dans les terres tribales, au-delà des frontières pakistanaises. Une unité d’élite de six hommes est envoyée sur place.

 
Vous êtes à nouveau en ligne