Artus de Penguern, l'écrivain blasé d'Amélie Poulain, est mort

(Alain Robert ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA)

Écrivain, comédien et interprète de one-man shows, Artus de Penguern, 56 ans, est décédé mardi d'un accident cardiaque. Seconds rôles dans Amélie Poulain ou Agathe Clery, il avait aussi réalisé deux longs-métrages. Sur France Inter, il tenait également une chronique humoristique dans l'émission Comme on nous parle de Pascale Clark.

Le
comédien Artus de Penguern est décédé, mardi, à son domicile
parisien. Âgé de 56 ans, il a succombé à un accident cardiaque.
Acteur
dans plus de trente longs-métrages et une douzaine de téléfilms,
Artus de Penguern était également réalisateur. En 2012, il avait
sorti La clinique de l'amour , un film comique dans lequel il
interprétait le rôle d'un chirurgien peu scrupuleux.

Il
était aussi l'une des voix de Comme on nous parle ,
l'émission de Pascale Clark, diffusée de 9h à 10h sur France
Inter. Chaque semaine, il tenait une chronique en forme de coup de
gueule.

Amélie
Poulain, Saint-Jacques...La Mecque

La
carrière d'Artus de Penguern commence dans les années 80. Il est à l'affiche de Danton  d'Andrzej Wajda en 1983, du Sang des Autres de Claude Chabrol la même année ou encore de
Police de Maurice Pialat en 1985.
 
Dans les années 2000, il joue
Hipolito, l'écrivain blasé, d'Amélie Poulain . Il sera aussi Pierre,
l'un des frères partis sur les chemins de Saint-Jacques de
Compostelle dans Saint-Jacques... La Mecque , de Coline Serreau. Plus
récemment, on avait pu le voir dans Agathe Cléry d'Etienne
Chatilliez, Fool Moon de Jérôme L'Hotsky
ou La
Fleur de l'âge

de Nick Quinn.

Artus de Penguern avait aussi réalisé cinq courts-métrages avant de passer au long, avec
Grégoire Moulin contre l'Humanité  en 2000 et la Clinique de l'amour. 

Vous êtes à nouveau en ligne