L'actrice Ashley Judd porte plainte contre l'ex-producteur Harvey Weinstein pour avoir "ruiné sa carrière"

L\'actrice Ashley Judd le 24 avril 2018, à San Francisco (Californie, Etats-Unis).
L'actrice Ashley Judd le 24 avril 2018, à San Francisco (Californie, Etats-Unis). (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Elle l'accuse de l'avoir empêché d'apparaître dans la trilogie du "Seigneur des anneaux" car elle avait rejeté ses avances.

Nouvelle poursuite judiciaire contre Harvey Weinstein. L'actrice Ashley Judd a porté plainte lundi 30 avril à Los Angeles (Etats-Unis) contre le producteur déchu, l'accusant d'avoir ruiné sa carrière après qu'elle a résisté à son harcèlement sexuel. La plainte affirme que Harvey Weinstein a annihilé ses chances d'apparaître dans la trilogie de Peter Jackson Le seigneur des anneaux, l'une des plus lucratives de l'histoire du cinéma, en affirmant au réalisateur et à sa coproductrice que travailler avec la comédienne était "un cauchemar"

Le réalisateur Peter Jackson avait d'ailleurs déclaré, peu après l'éclosion du scandale Weinstein, se souvenir de commentaires négatifs du producteur sur Ashley Judd ainsi que sur Mira Sorvino, une autre actrice qui l'accuse de l'avoir harcelée sexuellement.

"Il a fait inscrire Ashley Judd sur une liste noire"

"Avec ces attaques sans fondement, Weinstein a réussi à faire inscrire Mme Judd sur une liste noire et a mis fin pour elle à la possibilité de travailler sur ce qui est devenu une série de films générant des milliards de dollars et 17 Oscars", dénonce la plainte. "La pathétique réalité est que Weinstein était en fait en train de punir Judd d'avoir rejeté ses avances sexuelles un an plus tôt, quand il l'avait coincée dans sa chambre d'hôtel sous le prétexte de parler affaires, poursuit ce texte, qui conclut : M. Weinstein a usé de son pouvoir dans le secteur du divertissement pour nuire à la réputation de Mme Judd et à sa capacité à y travailler."

L'actrice de 50 ans réclame des dommages et intérêts d'un montant non spécifié et s'engage à les reverser au fonds de défense contre les victimes de harcèlement sexuel au travail Time's Up, fondé par des actrices dont Natalie Portman et Reese Witherspoon. Ashley Judd est l'une des premières à avoir brisé le silence sur le producteur, accusé d'avoir harcelé, agressé sexuellement ou violé une centaine de femmes, dont des stars comme Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow et Léa Seydoux.