VIDEO. Harvey Weinstein interpellé par des comédiennes alors qu'il assistait à un spectacle de jeunes talents dans un bar new-yorkais

Harvey Weinstein, à New York, le 26 août 2019. 
Harvey Weinstein, à New York, le 26 août 2019.  (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les jeunes femmes ont été huées et conduites hors de la salle. 

"Je ne savais pas qu'il fallait apporter son spray d'autodéfense et son sifflet anti-viol à une soirée scène ouverte." C'est ainsi qu'une comédienne américaine a signalé la présence de l'ancien producteur hollywoodien Harvey Weinstein, accusé d'agressions sexuelles et de viols par plus d'une trentaine de femmes, dans le public d'un spectacle de jeunes humoristes, dans un bar de New York (Etats-Unis), mercredi 23 octobre. La comédienne de 27 ans, Kelly Bachman, à peine montée sur scène, l'a pris à partie, le qualifiant de "Freddy Krueger", référence à un personnage de film d'horreur qui apparaît dans les cauchemars. 

"Va te faire f...", a continué la jeune femme, avant de préciser qu'elle avait été elle-même victime de viol. "Je suis assez à l'aise pour parler de ma propre expérience, mais quand je suis dans une pièce avec un monstre que les gens soutiennent, je me sens privée d'oxygène", a-t-elle expliqué à Buzzfeed News (en anglais)

Voir cette publication sur Instagram

THIS GIRL IS A BOSS! @kellybachman She called out Harvey Weinstein while he was in the room! SHARE THIS! SHARE THIS! SHARE THIS! #hero #fuckyouharveyweinstein #rapeculture #survivors #survivorsunite

Une publication partagée par Anne Leigh Cooper (@anneleighcooper) le

Dans le public, quelques voix masculines se sont élevées pour la huer. Un homme lui demande de se taire. Kelly Bachman a finalement reçu quelques applaudissements. Le producteur déchu est resté attablé, avec son entourage.

"Personne ne va dire quelque chose ?"

Au cours de la soirée, plusieurs autres personnes ont pris la parole pour demander le départ d'Harvey Weinstein. Zoe Stuckless a confronté le producteur en interpellant le public. "Personne ne va dire quelque chose ?", a lancé l'actrice, furieuse, devant la table où se trouvaient Harvey Weinstein et deux gardes du corps. La scène, filmée, a été partagée sur Facebook et reprise par la presse anglo-saxonne. 

"Elle a raison, vous êtes un putain de monstre. Qu’est-ce que vous faites ici ? Allez vous faire f...", a renchéri une autre actrice, Amber Rollo. Elle a été chassée du bar avec Zoe Stuckless.

Dans un communiqué publié vendredi sur Twitter, Zoe Stuckless revient sur l'incident : "J'ai ressenti tellement de colère, de honte et peur qui bouillonnait dans mon ventre. Tant de femmes ont tellement souffert (...) Il était soutenu, et la communauté destinée à élever les comédiens émergents était non seulement complice, mais directement responsable de leur silence", a-t-il écrit. 

Citée par Buzzfeed, une porte-parole d'Harvey Weinstein a réagi en déclarant que ce dernier, qui sera jugé en janvier, "avait des droits" et n'avait été reconnu coupable d'aucun crime.

Vous êtes à nouveau en ligne