VIDEO. Bernard-Henri Lévy sur le harcèlement : "Ce que je n'aime pas, c'est que l'on traite un homme de porc !"

Brut.

Ce lundi 23 octobre, le philosophe s'est exprimé sur la question du harcèlement sexuel des femmes. Une sortie à rebours de ce qu'il pouvait dire il y a quelques années.

Bernard-Henri Lévy n'a pas vraiment apprécié le hashtag #balancetonporc, avec lequel de nombreuses femmes victimes d'abus, de harcèlement ou d'agression sexuelle ont pris la parole sur les réseaux sociaux. "C’est bien que l’on commence à considérer le harcèlement comme un délit, et un délit grave, moi ce que je n’aime pas c’est qu’on traite un homme de porc" a réagi le philosophe, interrogé au micro de France Inter sur les suites de l’affaire Harvey Weinstein, lundi 23 octobre.

En 2008, il dénonçait une "bande de petits mâles et de porcs"

Neuf ans plus tôt, Bernard-Henri Lévy tenait pourtant un discours différent. Interrogé en 2008 sur la grossesse de Rachida Dati, alors garde des Sceaux, le philosophe n'hésitait pas très longtemps avant de comparer des hommes à des animaux. "Cette bande de petits mâles et de porcs qui défilent pour faire des communiqués de presse pour dire qu'ils ne sont pas le père de l'enfant de Rachida Dati, c'est absolument immonde !", déclarait-il alors sur le plateau du "Grand journal" de Canal+.

Vous êtes à nouveau en ligne