Oléron : le coq Maurice, du tribunal à la BD

France 3

Le coq Maurice, de l'île d'Oléron (Charente-Maritime), avait fait l'objet en septembre d'un bras de fer entre sa propriétaire et un couple de vacanciers qui se plaignaient de ses chants matinaux. Le gallinacé a finalement a inspiré des scénaristes et un dessinateur de BD, et un livre pour enfants est né.

Il a déjà fait couler beaucoup d'encre, et désormais, c'est dans un livre pour enfants qu'il est croqué. Le coq Maurice, animal bonhomme et malicieux, prend vie sous le feutre d'un spécialiste du dessin humoristique, l'illustrateur Ludo. "J'ai voulu faire un coq rondouillard, jovial, qui aime la vie. Le vrai coq a déjà attiré la sympathie de tous, il faut que le mien soit dans la même lignée", explique-t-il.

Une histoire inspirée d'un fait divers

C'est en septembre dernier que le jugement du célèbre coq oléronais a été rendu. La justice a autorisé le gallinacé à chanter, rejetant la plainte de ses voisins incommodés par ses chants matinaux. Quelques mois plus tard, il devient le héros d'un ouvrage et sa propriétaire, Corinne Fesseau, continue de se réjouir de cet engouement inattendu. Derrière ce livre, on retrouve deux auteurs oléronais, Évelyne Néron-Morgat et Florian Horu, plus habitués aux intrigues et polars pour adultes. Pas facile d'écrire pour la jeunesse, surtout quand on s'inspire d'un fait divers récent. 

Qui veut la peau de Moris le coq ? est déjà sortie à 4 000 exemplaires. Elle est disponible sur l'île d'Oléron et en Nouvelle Aquitaine, et sur internet.

Vous êtes à nouveau en ligne