Les "48 heures de la BD" mobiliseront 1500 libraires ce week-end

Un stand de bande-dessinées à Porte de Versailles à Paris en mars 2019.
Un stand de bande-dessinées à Porte de Versailles à Paris en mars 2019. (LAURE BOYER / HANS LUCAS)

Durement affectée par le confinement, comme tout le secteur de l'édition, la bande dessinée revient vers son public ce week-end pour la 8e édition des 48 heures de la BD.

Initialement prévue les 3 et 4 avril, cette manifestation souhaite soutenir la relance du marché du livre et inciter les lecteurs à retourner chez leurs libraires de proximité. Plus de 1.500 librairies proposeront des albums de bande dessinée vendus au prix de 2 euros. Au total, 250.000 albums (des premiers tomes de séries déjà populaires) ont été réédités pour l'occasion. Treize éditeurs de BD se sont associés à cette opération.

"Accompagner le retour à la vie déconfinée"

Ces éditions spéciales permettront de financer les interventions et sensibilisations à la BD dans les écoles. Il s'agit "d'accompagner le retour à la vie déconfinée, ce retour à la vie de quartier et la proximité entre les personnes", a expliqué l'association des 48H BD à l'origine de la manifestation.

Les 48H BD seront également l'occasion d'actions pédagogiques en médiathèque. Le programme complet de la manifestation est disponible sur le site 48hbd.com. La BD est un des secteurs les plus dynamiques de l'édition avec un chiffre d'affaires de 555 millions d'euros, selon des chiffres de l'institut GfK publiés en début d'année à l'occasion du festival d'Angoulême.

Quelque 48 millions d'exemplaires d'albums de BD ont été vendus l'an dernier. La BD représente 16% des ventes de livres en France. Un total de 24.300 titres, dont 5.500 nouveautés, ont été publiés l'an dernier.

Vous êtes à nouveau en ligne