"Point Bar" : le fanzine alternatif alsacien sélectionné à Angoulême

Le fanzine \"Point bar\", sélectionné à Angoulême
Le fanzine "Point bar", sélectionné à Angoulême (Point bar / France 3 Alsace E. Gambette / X. Ganaye)

Le fanzine est en lice pour le Prix de la BD alternative 2020

Pour rencontrer les contributeurs de Point Bar, c'est au bar que cela se passe. A Strasbourg, une fois par semaine, ils se réunissent pour échanger sur leurs projets en cours pour l'un des trois numéros annuels de ce fanzine alternatif, qui en est à son 43e numéro. Avec une belle récompense en ce début d'année, une sélection au Festival International de BD d'Angoulême pour le Prix de la BD alternative 2020.   

Ces passionnés de BD n'en reviennent toujours pas. Ces amateurs qui auto-éditent leur magazine se retrouvent donc à Angoulême. Le Prix de la BD alternative récompense depuis 38 ans la meilleure production mondiale dans le domaine des fanzines. Un certain Lewis Trondheim publiait d'ailleurs dans le magazine Le lézard, lauréat en 1990, bien avant d'être élu Grand Prix en 2006. 

37 candidats de 12 pays

"Qu'est-ce qui a pu leur plaire pour nous sélectionner à Angoulême ?" se demande toujours Pascal Graffica, l'un des co-fondateurs de Point bar. "Peut-être parce qu'ils ont vu qu'on en est au numéro 43, ce qui est rare pour un fanzine de BD. Quatorze ans qu'on est là". En tout cas, la fierté est là parmi les dessinateurs. A leurs côtés, 36 autres candidats, venus des quatre coins du monde. Une belle reconnaissance pour ces passionnés, qui continueront, quoi qu'il arrive, à dessiner leurs histoires et à cultiver leur esprit sérieux et potache à la fois. 

Vous êtes à nouveau en ligne