"Détox", de Jim et Antonin Gallo : la déconnexion d'un quinquagénaire accroc à la 4G

Couverture de \"Détox\"
Couverture de "Détox" (Antonin Gallo, Jim / Bamboo)

Peut-on vivre sans portable, surtout quand on est un cadre dirigeant d'entreprise à fond dans le boulot? C'est la question que pose "Détox" (Bamboo), un album grand format signé par le duo Jim et Antonin Gallo.

"Détox" (Bamboo/ Grand Angle) raconte l'histoire de Matthias d'Ogremont, barbu et bedonnant DG d'une boîte d'acquisition d'entreprises en cessation, doté d'une femme, de deux enfants, et d'une maîtresse. Pas très subtil, Matthias, la cinquantaine triomphante, est "shooté à l'adrénaline". Toujours à 200 à l'heure, il n'écoute pas son médecin quand celui-ci lui conseille de lever le pied.

Un jour, Victoria, son assistante et maîtresse, succombe à un AVC. L'événement décide Matthias à momentanément tout larguer pour un stage de "détox et showlife". Organisé en pleine cambrousse, le séjour impose une vie proche de la nature, sans portable ni ordinateur. Arrivé sur place, Matthias est accueilli par un barbu, chevelu et pied nu, qui nettoie les ondes électromagnétiques qui lui collent à la peau à l'aide d'un gong, avant de lui expliquer les règles de vie de ce stage radical : isolement, exercice physique, silence et diète… 

Dans l'air du temps

Baigné dans une ambiance sépia, cet album grand format au graphisme classique et bien exécuté raconte une histoire contemporaine, où les mails, les textos, les notifications en tous genres, les réseaux sociaux, les infos en continu ont colonisé nos vies… Une narration sans surprise, mais des personnages bien croqués, Matthias surtout, en caricature de type un peu grossier et superficiel, des idées bien arrêtées sur la vie. Les organisateurs du stage, légèrement sectaires, prennent cher eux aussi.

\"Détox\", page 41
"Détox", page 41 (Antonin Gallo et Jim / Bamboo)
Si Matthias a du mal à adhérer au programme proposé par le stage, la déconnexion entrouvre en lui des portes depuis longtemps verrouillées. Quand le premier tome s'achève, il n'est pas encore désintoxiqué, loin de là, mais derrière le personnage cynique, pointent les premières failles. Sa vie va-t-elle changer ? Issue à venir dans le tome 2, déjà annoncé.

Couverture de \"Détox\"
Couverture de "Détox" (Antonin Gallo, Jim / Bamboo)

Détox, le déni Vol 1/2, Jim (dessin) et Antonin Gallo (scénario) (Bamboo/ Grand Angle - 80 pages – 16,90 euros)
Un supplément commenté par les auteurs propose de dévoiler les secrets de fabrication de l'album. 

Vous êtes à nouveau en ligne