Warhol, Lichtenstein, Botticelli débarquent sur l'île de Porquerolles : visite guidée de la Fondation Carmignac

Oeuvre d\' Alighiero Boetti   
Oeuvre d' Alighiero Boetti    (PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP / Alighiero Boetti)

Un nouveau lieu dédié à la culture a ouvert ses portes le 2 juin sur l’île de Porquerolles : la Fondation Carmignac. Soixante-dix œuvres de grands artistes, issues de la collection personnelle d’Édouard Carmignac sont à découvrir dans une architecture exceptionnelle, au milieu d'un environnement préservé.

L'offre culturelle de Porquerolles s'enrichit avec la Fondation Carmignac, qui a été inaugurée le 2 juin. Pour découvrir l'incroyable collection d'une vingtaine d'artistes, il faut suivre Charles Moriarty, de son vrai nom Charles Carmignac, fils du financier Édouard, et directeur du centre d'art Carmignac. Dans le jardin, il présente une œuvre d’Ugo Rondinone : quatre visages, qui symbolisent les quatre saisons, orientés sur les axes cardinaux, qui viennent clore la visite de la Fondation. 


Reportage de N.Ramirez, P.Guigou pour France 3 Var

Une riche collection 

La démarche consiste à remettre l’art au cœur de l’île, mais la Fondation, c’est avant tout une histoire de famille et de transmission. Son fils dit de lui qu’Édouard Carmignac est très heureux de pouvoir partager et présenter au public ses œuvres : "Il est très ému, il est comme un enfant".
Des oeuvres de toutes les époques de Boticelli à Lichtenstein
Des oeuvres de toutes les époques de Boticelli à Lichtenstein (PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP)
Les visiteurs et amateurs d’art vont pouvoir découvrir de grands noms grâce à la collection impressionnante amassée par le financier dans sa jeunesse, d’Andy Warhol à Roy Lichtenstein en passant par un... Botticelli. Un portrait de Carmignac, signé Jean-Michel Basquiat montre l’intérêt et l’admiration qu’il portait aux artistes.

J’ai eu la chance de m’intéresser aux artistes de ma jeunesse […] au moment où ils étaient abordables, aujourd’hui ce serait très difficile de constituer cette collection.Édouard Carmignac, président de la Fondation

Portrait d\'Édouard Carmignac, signé Jean-Michel Basquiat
Portrait d'Édouard Carmignac, signé Jean-Michel Basquiat (PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP / Jean-Michel Basquiat)

Un cadre exceptionnel 

La collection permanente de la Fondation rassemble plus de 70 œuvres. L’architecture et l’art se rencontrent dans d'immenses salles lumineuses. Même si le centre d’art est situé sept mètres au-dessous d’une propriété viticole, le visiteur a toujours l’impression d’être en plein jour.
Portrait de Mao, par Andy Wharol, exposé à la Fondation Carmignac
Portrait de Mao, par Andy Wharol, exposé à la Fondation Carmignac (PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP / Andy Wharol)
Aller à la Fondation, c’est aussi une expérience, que l’on vit pieds nus, au cœur d’un Parc national et sur un site classé, à la nature préservée. Le centre d’art s’adapte à son environnement et ses portes ferment au coucher du soleil. Pour profiter au mieux de ce cadre idyllique, le nombre de visiteurs par demi-heure est limité ; il est donc recommandé de réserver son billet 
L\'architecture lumineuse de la Fondation Carmignac 
L'architecture lumineuse de la Fondation Carmignac  (France 3/ Culturebox)

 

Vous êtes à nouveau en ligne