"The world of Banksy", l'exposition immersive consacrée à la star du street-art vient de rouvrir à Paris

Reproduction d\'une fresque peinte par Banksy près de la Sorbonne à Paris et exposée à l\'Espace Lafayette-Drouot.
Reproduction d'une fresque peinte par Banksy près de la Sorbonne à Paris et exposée à l'Espace Lafayette-Drouot. (Banksy / capture d'écran France 3 Paris Ile-de-France)

Ce fut l'un des grands succès culturels de l'été 2019 : l'exposition The world of Banksy : the immersive experience rouvre ses portes à Paris. Une centaine de lithographies et de fresques reconstituées offrent une plongée inédite dans l'univers du street-artiste. 

Au fil des ans il est devenu une véritable légende dans le monde du street-art et de l'art tout court. Jusqu'au 31 décembre, l'Espace Lafayette-Drouot à Paris consacre une grande exposition immersive à Banksy. Sur 1200m2, 42 fresques de l'artiste ont été reproduites à l'identique sur les murs de l'expo qui propose également de découvrir une cinquantaine de toiles issues de collections privées.

Une exposition pirate qui colle bien à l'image de rebelle que véhicule Banksy. The world of Banksy : the immersive experience revendique le label "unauthorized" (non autorisée), l'événement ayant été organisé sans la participation de l'artiste.

L'identité de Banksy reste l'un des secrets les mieux gardés au monde, tout juste sait-on qu'il est Britannique et probalement originaire de Bristol. Cette aura de mystère ainsi que les messages forts véhiculés par ses oeuvres ont fait de Banksy le street-artiste le plus rentable de l'histoire.

Au total l\'exposition permet de redécouvrir une centaine de lithographies et de fresques de Banksy.
Au total l'exposition permet de redécouvrir une centaine de lithographies et de fresques de Banksy. (Banksy / capture d'écran Paris Ile-de-France)

Des oeuvres qui s'arrachent à plusieurs millions d'euros, des vols retentissants et des coups médiatiques (comme l'auto-destruction d'une oeuvre en pleine vente aux enchères), c'est cet univers à la fois mystérieux et flamboyant que tente de reconstituer l'exposition à travers une centaine de lithographies et de reproductions de fresques.

Kissing coppers, The rat ou encore la petite fille en pleurs peinte sur la porte du Bataclan (et dérobée en janvier 2019), des oeuvres aujourd'hui entrées dans l'imaginaire collectif et que vous pourrez redécouvrir en taille réelle et sans être dérangés : crise sanitaire oblige, la galerie a mis en place un quota de visiteurs.

The world of Banksy : the immersive experience à l'Espace Lafayette-Drouot à Paris jusqu'au 31 décembre.Tous les jours sauf le lundi de 10h à 19h, nocturnes jusqu'à 22h les jeudi, vendredi et samedi.

Vous êtes à nouveau en ligne