Le graffeur américain MOMO donne des couleurs à une caserne des pompiers de Nancy

Momo a relooké la caserne Joffre à Nancy
Momo a relooké la caserne Joffre à Nancy (L. Parisot / E. Bertrand /France Télévisions)

Le musée des Beaux-Arts de Nancy a proposé à ce street artiste connu dans le monde entier de donner des couleurs à la caserne Joffre.

C'est ce que l'on appelle frapper un grand coup. Pour habiller de couleurs la caserne de pompiers Joffre de Nancy, le musée des Beaux-Arts est allé chercher le street-artiste américain MOMO. La fresque de 520 m2, la plus grande jamais réalisée à Nancy, vient dêtre inaugurée.

MOMO a mis dix jours pour réaliser cette fresque qui offre aux regards un étonnant effet d'optique. Né à San Francisco, le street artiste s'est fait connaître en réalisant des oeuvres murales à Boston (la tour John Hancock), à Bruxelles (le Millenium Iconoclast Museum of Art), à Sidney ( le Gold Coast Center for the arts), ou encore en marquant de son empreinte le quartier général de Facebook.

Une empreinte pour trois ans

La caserne Joffre des pompiers l'a séduit immédiatement : "J'aime beaucoup ce bâtiment, sa forme, son style d'architecture. Il y a dans ce mur comme une marche en son milieu. Chaque fois que je réalise une oeuvre, je prends en compte son emplacement, c'est la première chose et ça constitue la moitié de la fresque."

(CEDRIC JACQUOT / MAXPPP)

La caserne Joffre doit être détruite dans trois ans. Cela n'a pas pour autant arrêté MOMO qui, à l'instar de David Walker, Jeff Aerosol ou Vhils aura laissé sa trace, même éphémère dans la capitale lorraine.

Vous êtes à nouveau en ligne