La statue du Saint-Christ d'Agde peut-elle être l'oeuvre de Michel-Ange ?

Le Christ en bois d\'Agde est-il l\'oeuvre de Michel-Ange ? 
Le Christ en bois d'Agde est-il l'oeuvre de Michel-Ange ?  (ESDOURRUBAILH / MAXPPP)

Le mystère reste entier depuis 500 ans mais un homme, Jules Cruells Capèce est persuadé que la statue est l'oeuvre du maître florentin.

L'église Saint-Sever d'Agde abrite une sculpture de bois à l'effigie du Christ datant du XVIe siècle. Depuis des dizaines d'années, un homme, Jules Cruells Capèce, aujourd'hui âgé de 94 ans, est persuadé qu'il s'agit d'une oeuvre de Michel-Ange. Il a mené de nombreux travaux de recherche sur le sujet. Pendant deux jours, une exposition et un colloque réunissant des experts et de très nombreux curieux, ont été organisés pour tenter de faire toute la lumière sur cette affaire.  

Il y a trente ans, on me prenait pour un fou quand je disais qu'il y avait un Michel-Ange à Agde, aujourd'hui, je sais qu'on en a unJules Cruells Capèce

Jules Cruells Capèce a passé des années à observer, étudier et comparer. Et il en est désormais persuadé : non seulement le Christ d'Agde est bien de Michel-Ange, mais en plus, il a sans doute servi de modèle à l'oeuvre la plus célèbre de l'artiste de la Renaissance, La Pietà, qui trône dans la Basilique Saint-Pierre de Rome. "Je le dis, notre Christ a été un modèle pour la Pietà. On a de images qui superpositionnent le Christ de la Pietà et celui de Saint-Sever. C'est incroyable" ajoute-t-il. 

Un livre sur cette enquête

Paru l'année dernière, Michel-Ange, sa signature et le Saint-Christ d'Agde (Ed. Du Mont).compile toutes ses recherches. L'ouvrage est préfacé par l'un des plus grands experts mondiaux de Michel-Ange, William Wallace. Il a examiné la statue en 2018. Il a tenu le même discours qu'un autre spécialiste, Rolando Bellini, quelques années plus tôt.

"Tous les deux nous ont dit qu'ils ne pouvaient pas affirmer qu'il s'agit d'une oeuvre de Michel-Ange. Mais on peut vous dire que c'est une oeuvre exceptionnelle et que tout la rapproche de Michel-Ange" explique Antoine Catanzano, Grand maître de la conférie du Saint-Christ. "Il faut une réunion d'experts, que ces gens-là examinent l'oeuvre et qu'ils échangent leurs arguments" rajoute Jean Sagnes, historien et professeur honoraire à l'Université de Perpignan. En attendant, les curieux pourront observer la statue de près lors des processions de la semaine Sainte, au mois d'avril, à Agde. 

Vous êtes à nouveau en ligne