Régions : les expositions à voir avant l'été

En attendant l'été, on pourra voir cette saison les peintres de la Renaissance siennoise à Rouen, Ribera à Strasbourg, les créations textiles de Raoul Dufy à Troyes, Aloïse Corbaz, figure de l'art brut suisse, à Villeneuve d'Ascq, l'artiste allemand Jörg Immendorf à la Fondation Maeght, les amis de Michel Leiris à Metz...

Adagp, Paris 2015
111
Le Musée d'art moderne de Troyes expose les croquis de Raoul Dufy pour motifs imprimés, des tissus chargés de fleurs ou d'animaux, des carrés de soie et des robes. L'artiste a travaillé pour le couturier Paul Poiret et pour la maison lyonnaise Bianchini-Ferier qui fournissait nombre de maisons de couture. Il s'est initié lui-même aux techniques de la fabrication des tissus pour adapter son dessin aux matières. Le musée expose du 28 février au 7 juin 200 œuvres de la collection de Pierre et Denise Lévy, qui seront ensuite, l'été prochain, au Musée des Beaux-Arts de Carcassonne. Ici, Raoul Dufy, "Paddock" ou "Le Polo de Bagatelle", 1920, projet pour le tissu "Bagatelle" de Bianchini-Férier, gouache sur papier, Collection particulièreAdagp, Paris 2015
211
Intellectuel majeur du XXe siècle, Michel Leiris, à la fois poète, écrivain autobiographe, ethnographe, fut l'ami intime des plus grands artistes et écrivains de son temps. Le Centre Pompidou-Metz expose 350 œuvres dont des chefs-d'œuvre d'artistes qui lui furent proches, des objets et œuvres d'art africains et antillais, des documents pour rendre compte des multiples facettes de Leiris, de ses passions et de ses engagements, et pour souligner le caractère novateur de son œuvre.
Du 3 avril au 14 septembre 2015. Ici, Francis Bacon, Portrait de Michel Leiris, 1976The Estate of Francis Bacon / All rights reserved / ADAGP, Paris 2014 © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Bertrand Prévost
311
Une rétrospective de cette artiste suisse, figure de l'art brut, internée à l'âge de 28 ans. Elle s'est mise à dessiner à l'hôpital et n'a pas cessé de le faire jusqu'à sa mort. L'exposition du LaM (Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut) est organisée "en constellation" autour du "Cloisonné de théâtre", un rouleau de 14 mètres exceptionnellement présenté en totalité. Du 14 février au 10 mai 2015 - Ici, Aloïse Corbaz, Noël / Château de Blümenstein, Ange, vers 1940-45, donation l'Aracine, LaM, Villeneuve d'AscqPhoto : P. Bernard © Fondation Aloïse
411
Le Musée des Beaux-Arts de Rennes a réuni autour d'un tableau acquis par le musée, une partie d'un Apostolado (ensemble de tableaux représentant les apôtres) peint par le peintre espagnol actif à Rome au début du XVIIe siècle, puis à Naples, dont on a découvert récemment les oeuvres de jeunesse. Treize oeuvres datant de ses années romaines évoquent ainsi une partie peu connue de l'oeuvre de Ribera. L'exposition, à Rennes jusqu'au 8 février, sera ensuite au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg du 28 février au 31 mai. Ici, Jusepe de Ribera, "Saint Jude Thaddée", ca 1607-1609, Rennes, musée des Beaux-ArtsRennes, Musée des Beaux-Arts
511
Le Musée des Beaux-Arts de Rouen présente une sélection d'œuvres créées entre la fin du XIIIe et la fin du XIVe siècle à Sienne, un foyer artistique majeur aux origines de la Renaissance. Pour comprendre comment des artistes fondateurs comme Duccio, Simone Martini et les frères Lorenzetti ont révolutionné la peinture, à l'image du peintre florentin Giotto. Du 21 mars au 17 août 2015. Ici, Stefano di Giovanni, "L'institution de l'eucharistie", 1424, panneau de la prédelle du retable de la Arte della LanaSiena, Pinacoteca Nazionale
611
La Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence consacre son exposition de printemps à Jörg Immendorff, figure de l'art contemporain allemand : près de 50 peintures des années 1970 à 2007 et une quinzaine de sculptures. Des œuvres qui révèlent ses talents de dessinateur, de peintre, de coloriste et emmènent le public dans l'atelier de l'artiste, sur la scène politique ou historique, sur la scène amoureuse et érotique, ou encore sur la scène de l'histoire de l'art. Du 28 mars au 14 juin 2015. Ici, Jorg Immendorff, Café, Deutschland III, 1978, photo Lothar Schnepf, Cologne.Courtesy of Galerie Michael Werner Märkisch Wilmersdorf, Cologne & New York
711
Le musée de l'Annonciade, à Saint-Tropez, fête ses 60 ans en exposant les chefs-d'œuvre de sa collection, de Seurat à Picabia en passant par Vuillard, Bonnard, Matisse, Vlaminck, Delaunay, Rouault. Un anniversaire en trois volets, la première exposition, du 14 mars au 1er juin 2015, étant un hommage aux donateurs. Elle présentera la collection telle qu'elle était en 1955, au moment où le musée, créé en 1922, s'est installé dans l'ancienne chapelle Notre-Dame de l'Annonciade. Ici, Kees Van Dongen, En la Plaza, Femmes à la balustrade, 1910-1911 Musée de l'Annonciade, Saint-Tropez
811
Picasso a conçu "La dépouille de Minotaure en costume d'Arlequin" avec Luis Fernandez en 1936 pour la pièce "14 Juillet" de Romain Rolland. Elle a servi de décor pour de nombreuses représentations avant d'être offerte par l'artiste à la Ville de Toulouse en 1965. Fragile, l'œuvre ne peut pas être présentée au public en permanence. Après plus de deux années d'absence, elle est exposée aux Abattoirs pendant une année à l'occasion du 50e anniversaire de son arrivée à Toulouse. Du 30 janvier 2015 au 3 janvier 2016 - (visuel : Picasso, "La dépouille du Minotaure en costume d'Arlequin", 1936)Toulouse, les Abattoirs
911
Un regard sur la collection du Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève, autour de la vidéo de Sadie Benning, "German Song", qui décrit l'initiation à la vie d'une jeune fille. Le Lieu Unique présente une trentaine d'oeuvres (dessin, peinture, photo, vidéo, sculpture, installation) de presque autant d'artistes contemporains qui témoignent d'un regard sur le monde "frontal et sensible". Organisées en une série de "paysages", sonore, domestique, intérieur, en guerre, en ruine, métaphysique. Du 6 mars au 17 mai 2015. Ici, Elisa Larvego, Stand de tir de l'Armurerie des Bastions, Genève (Série Funny Holes), 2011Elisa Larvego / Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève
1011
Le Château d'Eau expose la photographe anglaise Vanessa Winship, prix Henri Cartier-Bresson en 2011 : en noir et blanc, avec des appareils grand format son travail croise portraits, paysages et reportage, entre chronique et fiction, des Balkans à l'Amérique profonde, pour comprendre les êtres et les territoires où elle arrête son objectif, prenant le temps de vivre sur place. Et aussi le Londres de George Georgiou, pris depuis les fenêtres des bus à étage. Du 14 janvier au 8 mars 2015. Ici, Vanessa Winship, série "She Dances on Jackson"Vanessa Winship
1111
Au musée Magnin à Dijon : Bon Boullogne, un des plus célèbres peintres d'histoire de la fin du règne de Louis XIV (jusqu'au 5 maris), à la Piscine de Roubaix : Camille Claudel confrontée à ses sources et aux oeuvres de ses contemporains (jusqu'au 8 février), au Louvre-Lens : Des animaux et des pharaons, ou le règne animal dans l'Egypte ancienne, jusqu'au 9 mars (photo : Élément de meuble en forme de tête de lion : Basse Époque (664-332 av. J.-C.),© Musée du Louvre, Dist. RMN-GP / Christian Decamps
Vous êtes à nouveau en ligne