FaceApp : que deviennent nos photos ?

L'application la plus téléchargée du moment permet, grâce à une simple photo, de vieillir artificiellement son visage. Que deviennent les photos originales de nos visages ?

Vous n'avez pas pu échapper à FaceApp, l'application qui cartonne en ce moment. L'application fonctionne avec l'intelligence artificielle. Le programme analyse votre visage : le tour est joué, vous pouvez visualiser la tête que vous aurez à 70 ans. Est-ce dangereux d'offrir toutes ses données ? Tous les droits de notre photo sont cédés de manière irrévocable à FaceApp. Son PDG a affirmé qu'il supprimait la plupart des photos au bout de deux jours.

"Le grand risque, ce sont les utilisations dérivées"

L'application n'aurait pas accès à toute votre galerie de photos, comme le craignaient certaines personnes. Mais les données collectées à partir de la photo pourraient être conservées. "Le grand risque, ce sont les utilisations dérivées. Que font les responsables de l'application de toute cette base de données de visages pris avec énormément d'angles différents ? On peut tout imaginer", explique Guillaume Champeau, spécialiste de l'éthique et des affaires juridiques chez Qwant. Autre inquiétude : le PDG de FaceApp est russe. Partage-t-il les données avec le gouvernement ?

Vous êtes à nouveau en ligne