Eté 44 : le rude quotidien des enfants normands au cœur d'une expo photo à Saint-Lô

L\'exposition propose une centaine de clichés du quotidien des enfants durant l\'été 1944 dans la Manche.
L'exposition propose une centaine de clichés du quotidien des enfants durant l'été 1944 dans la Manche. (Archives de la Manche / CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Les archives départementales de la Manche proposent une exposition inédite sur le thème de l’enfance et l’adolescence durant l’été 44. Plus d'une centaine de photos sont présentées à la Maison de l’histoire de la Manche jusqu'au 18 octobre 2019.

C’est une approche inédite que proposent les archives départementales de la Manche. Une exposition photo sur le quotidien des enfants et adolescents du Débarquement le 6 juin à la fin de l’été 1944. Une centaine de clichés sont présentés le long d'un parcours thématique : du D-Day à la bataille, de la rencontre des libérateurs à la dure vie dans les ruines.

La vie quotidienne au coeur 

Pendant longtemps, le travail des historiens a été principalement axé sur les combats. Mais avec la disparition progressive des derniers témoins, les études sur les civils sont de plus en plus nombreuses et les chercheurs portent un regard différent sur ces documents utilisés à la l’époque pour la communication.

Les archives départementales ont choisi de raconter cet été 44 tel que l’ont vécu les enfants et ados manchois, du débarquement des troupes alliées à la bataille de Normandie et ses terribles bombardements, de la rencontre avec les soldats libérateurs, au quotidien dans les villes et villages détruits.

La vie dans les ruines n’est pas exempte de difficulté. Le rationnement continue, on vit dans le climat de l’épuration, il y a encore des dangers avec les mines, les engins explosifs qui blessent les enfants, qui en tuent certains. Jérémie HalaisResponsable de l'exposition "Les enfants de la Libération"

Léo 1944

Pour aller plus loin, les archives et le conseil départemental de la Manche ont créé un projet original pour aborder cette question du quotidien des enfants durant l’Occupation jusqu’à la Libération puis le début de la reconstruction. Le projet est baptisé Léo 1944 : il conte l’histoire d’un adolescent de 14 ans, originaire de Cherbourg et évacué à Saint-Lô au début de l’année 1944. Sur Facebook et Twitter, Léo raconte ce qu’il vit, ses impressions, ses sentiments sur les événements dont il est le témoin ou qui lui sont rapportés. 

Exposition "Les enfants de la Libération, été 1944" – Archives départementales, Maison de l’histoire de la Manche, 103 Rue du Maréchal Juin à Saint-Lô – jusqu’au 18 octobre 2019 – du lundi au vendredi, 9h à 17h – Entrée libre

Vous êtes à nouveau en ligne