"Les vacances de M. Pablo" : les étés prolifiques de Picasso sur la Côte d'Azur

Une oeuvre de l\'exposition \"Les vacances de M.Pablo\"
Une oeuvre de l'exposition "Les vacances de M.Pablo" (France 3 / Culturebox)

Le musée Picasso d'Antibes se penche jusqu'au 13 janvier prochain sur "Les vacances de M.Pablo", à travers une exposition qui retrace les séjours de vacances du maître avec sa famille sur la Côte d'Azur entre 1920 et 1946. Chaque été, Pablo Picasso dessinait, peignait énormément. L'exposition s'inscrit dans le cadre de l'opération "Picasso Méditerranée".

Pablo Picasso a découvert Antibes Juan-les-Pins en 1920. Jusqu'à la guerre, il y passera ses étés à huit reprises. C'est de là qu'est né son amour pour cette Côte d'Azur si lumineuse où il passera les vingt dernières années de sa vie. Les étés de Pablo Picasso sur la Côte ne ressemblaient pas à l'idée qu'on se fait de vacances à la mer. Le maître venait ici avec carnets, crayons et pinceaux et en profitait pour créer. Les maisons qu'il louait étaient sources d'inspiration. L'exposition "Les vacances de M. Pablo" montre à travers dessins, toiles et documents d'archives le bouillonement créatif estival du maître.

Reportage France 3 Côte d'Azur : V. Varin / D. Pardanaud / J. Gross

Dès lors, Pablo Picasso aura la Côte d'Azur en tête en permanence. Si c'est bien dans son atelier parisien qu'il peint le célèbre tableau "La flûte de pan", il installe ses deux personnages sur les remparts du château Grimaldi d'Antibes, dans lequel il passera plusieurs mois féconds en 1946 et qui deviendra le musée Picasso.

"Finalement, il va aller au bout de la démarche, explique Jean-Louis Andral, le conservateur en chef du musée Picasso. En 1955, il quitte Paris pour s'installer ici, d'abord à Cannes puis à Mougins. Les vingt dernières années de sa vie, il les passe au soleil de sa Côte d'Azur tellement aimée."


Vous êtes à nouveau en ligne