La toile autodétruite de Banksy exposée pour la première fois à Baden-Baden

Tableau autodétruit de Banksy Chez Sothby\'s à Londres (octobre 2018)
Tableau autodétruit de Banksy Chez Sothby's à Londres (octobre 2018) (BEN STANSALL / AFP)

La toile du street-artiste britannique Banksy, "Love is in the bin",qui s'était en partie autodétruite lors d'une vente aux enchères retentissante en octobre 2018 chez Soyhby’s à Londres, va être exposée durant un mois en Allemagne à partir du 5 février, a annoncé mardi le musée Frieder Burda de Baden-Baden.

L'œuvre partiellement découpée en fines lamelles sera ainsi pour la première fois présentée au public depuis ce coup de théâtre chez Sotheby's, affirme le musée dans un communiqué. Elle sera accessible jusqu’au 3 mars.

1,185 million d'euros

"Nous attendons un grand intérêt en particulier des jeunes et des fans de Banksy", a assuré Henning Schaper, directeur du musée, cité dans le communiqué, pour qui cette exposition doit participer d'"une démocratisation conséquente de l'art".

Début octobre, l'autodestruction partielle de cette œuvre devant un public médusé, juste après son acquisition pour 1,042 million de livres (1,185 million d'euros) chez Sotheby's à Londres, avait jeté le trouble dans le marché de l'art.

Dénoncer la "marchandisation" de l’art

Cette peinture exécutée à l’acrylique et à l’aérosol, l'une des plus célèbres de Banksy, montrait une petite fille laissant s'envoler un ballon rouge en forme de cœur.

Le mystérieux artiste de Bristol, qui maintient son anonymat, avait revendiqué ce pied de nez au marché de l'art, voulant dénoncer sa "marchandisation".

L'acheteuse de la toile, une "collectionneuse européenne", avait ensuite confirmé sa décision d'acquérir la nouvelle œuvre créée ce soir-là", avait annoncé Sotheby's.
Vous êtes à nouveau en ligne