La peintre Zoé Bray tire le portrait de la diaspora basque aux Etats-Unis

La peintre Zoé Bray et son modèle Joan Arrizabalaga
La peintre Zoé Bray et son modèle Joan Arrizabalaga (Musée Basque)

L'artiste franco-britannique d'origine basque expose ses peintures au musée de Bayonne. 

Le Musée Basque de Bayonne présente jusqu'au 17 novembre Face à Face, une sélection de portraits réalisés par l'artiste Zoé Bray, de membres de la diaspora basque américaine.

Sur les pas des ancêtres basques 

Zoé Bray est peintre mais aussi anthropologue. Son oeuvre est à la fois esthétique et documentaire. Pour réaliser ses portraits, elle est allée à la rencontre de ces Américains du Nevada dont le sang basque coule dans les veines. Comme l'artiste, ils sont des descendants de ces Basques qui ont émigré Outre-Atlantique au début du 20e siècle. "Ça m'a amené à réfléchir à ma propre situation, aux différentes expériences de l'immigration et à l'identité de l'immigré", explique-t-elle. 

Sa démarche vise à documenter le caractère changeant de la diaspora basque dans une région du monde emblématique : l’Ouest américain.

Portrait de Joan Arrizabalaga
Portrait de Joan Arrizabalaga (Musée Basque)

De la pose à la confidence

 Au cours de ces séances de pose, la discussion s'installe. Peu à peu, les modèles se livrent à la confidence, et chacun raconte un peu de son histoire familiale. "Je demande à ce que la personne soit disponible, minimum quatre jours, pour avoir un résultat plus profond.", confie l'artiste franco-britannique.

\"Face à Face. Portraits de la Diaspora Basque dans l’Ouest américain\" - Portrait de Marie-Louise Lekumberry
"Face à Face. Portraits de la Diaspora Basque dans l’Ouest américain" - Portrait de Marie-Louise Lekumberry (Musée Basque)

Au cours de sa déambulation, le visiteur croise le destin d'Ana Mari, Joan Arrizabalaga ou de Marie-Louise Lekumberry. Chaque portrait hyperrréaliste est accompagné d'un cartel qui raconte l'histoire de ces Basques exilés de l'autre côté de l'océan.  

Zoé Bray peignant Anna Mari Abrigalla 
Zoé Bray peignant Anna Mari Abrigalla  (Musée Basque)

Face à Face. Portraits de la Diaspora Basque dans l’Ouest américain 
Jusqu'au 17 novembre 2019 

Musée Basque de Bayonne 

Vous êtes à nouveau en ligne