Exposition : l'expressionnisme allemand se dévoile à Evian

Exposition \"L\'expressionnisme Allemand\" au Palais Lumière d\'Evian
Exposition "L'expressionnisme Allemand" au Palais Lumière d'Evian (Palais Lumière Evian / France 3 Alpes I. Colbrant / A. Massait-Salamanca)

Une riche exposition nous fait redécouvrir l'un des mouvements phares du début du XXe siècle, l'expressionnisme. Un mouvement né en Allemagne et décrié par Hitler. 

L'expressionnisme allemand est un courant très important dans l'histoire de l'art germanique mais assez peu connu du grand public en France. L'exposition d'Evian présente 140 oeuvres représentatives de cette période. L'Expressionnisme Allemand est à découvrir au Palais Lumière jusqu'au 29 septembre. 

Peu d'expositions (hormis une au Grand Palais en 2012) ont retracé en France l'histoire et la portée de ce mouvement, né en 1905 d'une opposition à l'impressionnisme français. Dans la période très trouble que vivaient les Allemands à l'aube de la Première Guerre mondiale, il n'était plus question pour les artistes, et notamment les peintres, de représenter la réalité. Ils traduisaient plutôt leurs états d'âme, sombres, et leur vision tourmentée du monde et des hommes. Les couleurs deviennent criardes et l'intention est également influencée par la naissance de la psychanalyse.

En Allemagne, deux groupes, Le Pont (Die Brücke) et Le Cavalier Bleu (Der blue Reiter), se sont cotoyés. Parmi les figures les plus connues du "Pont", on trouve Emil Nolde et Otto Müller. Et c'est Kandinsky, pionnier de l'art abstrait, qui fonda Le cavalier Bleu en 1912. C'est dire l'importance de ce mouvement dans l'histoire de l'art du XXe siècle.  

Un art dégénéré

Les tableaux réunis à Evian proviennent de deux collections, réunissant chacune des oeuvres majeures du courant. Elles permettent aux visiteurs d'en découvrir toutes les facettes. Car si ces artistes ont révolutionné le monde de l'art moderne, ils ont été pourchassés de leur vivant. Le régime nazi d'Hitler considérait l'expressionnisme comme un "art dégénéré", un terme qui regroupait tout ce qui représentait l'art moderne, en opposition à l'art officiel ou art héroïque. Des centaines d'artistes furent ainsi condamnés à l'exil ou à renier leur vision du monde pour échapper à l'arrestation. Des milliers de tableaux furent saisis ou détruits.

Affiche de l\'exposition \"L\'Expressionnisme Allemand\", au Palais Lumière d\'Evian
Affiche de l'exposition "L'Expressionnisme Allemand", au Palais Lumière d'Evian (Palais Lumière Evian)

Vous êtes à nouveau en ligne