Deux expositions gourmandes à déguster au musée Regards de Provence à Marseille

Henri Manguin, \"Nature morte à l’ananas\", 1929
Henri Manguin, "Nature morte à l’ananas", 1929 (Musée de l’Annonciade, Saint-Tropez)

Marseille célèbre, cette année, la gastronomie. A cette occasion, le musée Regards de Provence dédie deux expositions à cette thématique. L'art mange l'art et De la table au tableau invitent le public à découvrir comment les artistes d'hier et d'aujourd'hui représentent les plaisirs de la table à travers leurs oeuvres.  

Quel regard portent les peintres, les sculpteurs ou encore les photographes sur l'art culinaire ? A Marseille, le musée  Regards de Provence a réuni près de 200 oeuvres consacrées à la gastronomie. 

De la table aux tableaux : l'art de vivre dans le sud 

La première exposition De la table aux tableaux invite le public à une déambulation gourmande. Une représentation de fruits, de légumes, de produits du terroir vue par des artistes des XIX et XXe siècles. Ces oeuvres, qui proviennent notamment de la collection de la Fondation Regards de France, ont été réalisées par des artistes provençaux ou ayant séjourné dans le sud de la France. Parmi ces 75 toiles, il y aussi des scènes de la vie quotidienne qui nous font découvrir les fermes, les marchés alimentaires de l'époque ou encore les métiers de la pêche, comme ce tableau d'Eugène Baboulène qui représente une femme de pêcheur. 

Eugène Baboulène, \"La poissonnière\", 1947, Huile sur toile 188 x 114 cm
Eugène Baboulène, "La poissonnière", 1947, Huile sur toile 188 x 114 cm (Collection Fondation Regards de Provence)

Ce qui est intéressant, c'est que cette femme à un haut qui renvoie au graphisme des poissons.Bernard Muntaner, commissaire de l'exposition et critique d'art

L'Art mange l'Art 

La deuxième exposition "L'Art mange l'Art" entraîne le visiteur dans un univers culinaire plus contemporain. Elle rassemble 110 créations des XX et XXIe siècles. Des photos, des peintures, des dessins, des sculpures et des vidéos qui revisitent tout ce qui touche à l'art culinaire. Cette exposition donne aussi à réfléchir sur la société de consommation. L'industrie alimentaire n'échappe pas non plus au regard caustique de certains artistes.   

Liu Bolin, Hiding in the city – Paris, Meat factory, photographie 120 x 150 cm
Liu Bolin, Hiding in the city – Paris, Meat factory, photographie 120 x 150 cm (Courtesy Galerie Paris-Beijing, ©Adagp, Paris 2019)

Exposition De la table au tableau jusqu'au 22 septembre 2019 
Exposition L'art mange l'art  jusqu'au 13 octobre 2019 
Musée Regards de Provence, rue Vaudoyer, 13002 Marseille. 
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.  

Vous êtes à nouveau en ligne