Au Muséum d'histoire naturelle de Gaillac les cornes de vaches d'Emmanuelle Pernet fabriquent des œuvres d'art

L\'univers d\'Emmanuelle Pernet au museum d\'histoire naturelle de Gaillac
L'univers d'Emmanuelle Pernet au museum d'histoire naturelle de Gaillac (V. Morzadec / France 3 Midi-Pyrénées)

L'exposition "Presque" au Muséum d'histoire naturelle de Gaillac (Tarn) rassemble aussi des oeuvres créées selon la technique de la persistance rétinienne.

Le Museum d'histoire naturelle de Gaillac (Tarn) accueille jusqu'au 2 février les oeuvres très personnelles d'Emmanuelle Pernet. La plasticienne travaille à l'encre et selon la technique de la persistance rétinienne. L'exposition Presque est à ressentir jusqu'au 2 février 2020.

Sur le sol d'une des salles du Museum d'Histoire naturelle de Gaillac, Emmanuelle Pernet a installé de surprenants pinceaux. Ses pinceaux à elle sont des sculptures. Des cornes de vaches qui se balancent au dessus d'une page blanche et qui, au gré des mouvements dessinent des volutes qui constituent un tableau étonnant.

Ces cornes sont, pour moi, la métaphore de la caverne, de la grotte et des graffitis que l'on peut y trouver. Emmanuelle Pernet a mis en place un écho évident à tout cela qui parle à tout le mondeBertrand de VivièsConservateur des musées et du patrimoine de Gaillac

Aux murs du Museum, une vingtaine de dessins réalisés à l'aveugle selon la technique de la persistance rétinienne, qui consiste après avoir fermé les yeux à peindre l'image retenue par le cerveau : "Qu'est ce qu'il reste d'un paysage ou d'une scène que l'on regarde ? L'idée c'est de faire jaillir le dedans", explique l'artiste.

En 2010, l'abbaye Saint-Michel à Gaillac avait accueilli les sculptures totémiques de la plasticienne évoquant des esprits primitifs sortis des tribus qui peuplent notre imagination.

Exposition "Presque", Muséum d’histoire naturelle, 2, place Ph. Thomas 81600 Gaillac. Horaires, Tous les jours 10h >12h – 14h>18h, Fermé le mardi

Vous êtes à nouveau en ligne