Albi : un palais épiscopal pour exposer les œuvres de Toulouse-Lautrec

FRANCE 2

À Albi, dans le Tarn, le palais de la Berbie rassemble la plus importante collection de Toulouse-Lautrec.

À Albi (Tarn), Henri de Toulouse-Lautrec a laissé une collection de 1 000 dessins, peintures et lithographies, refusés à sa mort par les musées parisiens. La réalisation de sa première affiche pour le Moulin Rouge en 1891 crée la surprise, l'artiste innove par son utilisation de la couleur et sa mise en page inspirée des estampes japonaises. Toulouse-Lautrec savait saisir la vérité de ses modèles, sans voyeurismes et avec simplicité pour ces femmes prostituées.

Conjuguer peintures et site historique

L'épaisseur de sa peinture fait écho aux murs du palais de la Berbie qui accueille ces œuvres. À l'étage de l'édifice, de vastes travaux de rénovation ont révélé un pavement du XIIIe siècle miraculeusement conservé dans une salle ou l'évêque jugeait les hérétiques. Dehors, les jardins à la française font le bonheur des visiteurs. L’ensemble épiscopal d'Albi est un des mieux conservés d'Europe, mais il a surtout réussi le pari de faire vivre un grand musée au cœur d'un site chargé d'histoire.

Musée Toulouse-Lautrec d'Albi, palais de la Berbie, place Sainte-Cécile 81000

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne