Abel Leblanc, peintre amoureux du Nord Pas-de-Calais, disparaît à presque 100 ans

Le peinte nordiste Abel Leblanc
Le peinte nordiste Abel Leblanc (DR)

Le peintre nordiste Abel Leblanc vient de mourir à l'âge de 99 ans. Bon vivant et amoureux de sa région, il en avait peint toutes ses facettes.

Abel Leblanc était un amoureux, de la vie, de la peinture et de sa région. L'artiste qui vient de disparaître à quelques mois de son centième anniversaire, impressionniste contemporain, était aussi poète et chansonnier et surtout un bon vivant. Ses toiles illustrent le regard humaniste qu'il portait sur sa région natale, le Nord Pas-de-Calais. 

C'est vraiment une région où on sent la présence de l'homme et de la nature, dans ce qu'il y a de plus fort, dans ce qu'il y a de plus sain, dans ce qu'il y a de plus vigoureux. Alors c'est une région que j'aime bien peindre.Abel Leblanc, 1971

L'artiste a passé sa vie à Roubaix, dans la banlieue populaire de Lille et sa peinture porte la trace d'une existence menée au plus près d'une population riche et variée, la trace aussi d'une région industrielle. Instituteur puis professeur de dessin, il n'avait jamais lâché le pinceau depuis ses premières toiles, en 1938.

Vous êtes à nouveau en ligne