Parmi les incontournables des Journées du patrimoine, la Maison de la Radio

(Tout le week-end, la Maison de la Radio ouvre ses portes au public pour des concerts, des visites guidées des coulisses et même un jeu de piste © @maisondelaradio)

Châteaux, chapelles, musées, donjons, manoirs, sémaphores... Tout se visite gratuitement ce week-end à l'occasion des 32e Journées européennes du patrimoine. Et bien sûr la Maison de la Radio. Certains ont visité le bureau du président Mathieu Gallet.

La Maison de la Radio sera ouverte tout le week-end au public entre 10h et 18h avec au programme un jeu de piste, des visites guidées et de nombreux concerts. Les inscriptions se font sur placeà la banque d'accueil. Retrouvez tous les renseignements sur le site de Radio France.

Benjamin Illy a suivi les visiteurs jusqu'au bureau du président de Radio France Mathieu Gallet
--'--
--'--

L'Elysée et Matignon ouvrent également leurs portes aux visiteurs tout le week-end. Attention, il faudra s'armer de patience pour faire le tour de ces institutions, qui attirent les foules chaque année.

Manuel Valls était présent ce matin pour accueillir les visiteurs dont un jeune homme qui lui a demandé comment faire pour devenir président de la République? - un reportage de Géraldine Houdayer
--'--
--'--

 

La toute nouvelle Fondation Vuitton est également un des incontournables de cette 32e édition. Les visiteurs pourront découvrir en accès libre le nouveau bâtiment signé par l’architecte américano-canadien Frank Gehry  et inauguré il y a à peine un an. Au programme : des "micro-visites" animées par des médiateurs et dédiées au projet architectural.

 

Si le Chateau de Versailles est ouvert toute l'année, la salle du Congrès est exceptionnellement ouverte aux curieux. C'est en ce lieu chargé d'histoire qu'a eu lieu la dernière réunion du Parlement en Congrès, en 2009. Le président de la République de l'époque, Nicolas Sarkozy, s'était exprimé devant les chambres.

La France entière livre ses mystères

Dans le reste de l'Hexagone, les Bordelais ne manqueront pas cette année encore de sauter sur l'occasion pour visiter la grande synagogue. Fermée au public les reste de l'année, elle invite ce week-end les curieux à découvrir ses murs.

A Strasbourg, c'est la cathédrale qui livre ses trésors. Pour son millénaire, elle inaugure un ensemble de deux vitraux contemporains commandés par l'Etat et réalisé par l'artiste Véronique Ellena. La cathédrale de Strasbourg était l'édifice le plus élevé de la chrétienté, jusqu'au XIXème siècle et reste aujourd'hui l'un des bâtiments religieux les plus anciens d'Europe. Les festivités ont commencé dès hier soir.

A Nantes, certains habitants de l'île Feydeau vont ouvrir les portes de leur immeuble du cœur historique de la ville. C'est le cas de François Sanson. Il habite au 13 de le rue Kervegan et pour lui, les journées du patrimoine, c'est un peu permanent. Son immeuble date de la fin du 17° siècle, dont la façade est classée et connue pour ses mascarons. "Pendant la révolution, il y avait le fameux carier, commissaire de la révolution, qui a coupé beaucoup de têtes à Nantes ", raconte François avec enthousiasme.

François Sanson nous invite dans son immeuble historique au micro de Pascale Boucherie
--'--
--'--

 

Vous êtes à nouveau en ligne