Avec le confinement, le Louvre voit la fréquentation de son site internet multipliée par dix

Pas un chat devant le Louvre, au 15e jour de confinement (31 mars 2020)
Pas un chat devant le Louvre, au 15e jour de confinement (31 mars 2020) (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP)

Effet du confinement dû au coronavirus, le Louvre, qui ne peut plus être visité en vrai, enregistre une augmentation monstre de la fréquentation de ses contenus en ligne

La fréquentation du site internet du Louvre a explosé : elle est passée de 40 000 à 400 000 visites par jour, en cette période de confinement prolongé en France et dans de nombreux autres pays dû à la pandémie de coronavirus.

Comme tous les musées confrontés à l'arrêt brutal des visites, le musée le plus fréquenté au monde (près de 10 millions de visiteurs en 2019) cherche à tirer d'un mal un bien : faire du confinement, grâce à ses contenus sur internet, une occasion d'atteindre ceux qui n'ont ni le temps ni le loisir de le rejoindre d'ordinaire et leur faire découvrir à domicile ses collections et son histoire.

Plus de la moitié des pages lues le sont en anglais

Le site du Louvre a multiplié ses offres, souvent ludiques, offrant des conférences filmées, dessins animés, vidéos de youtubeurs, podcasts que le musée a pu produire au cours des dernières années. Plus de la moitié des pages vues se concentrent sur la page des visites virtuelles, en anglais, a expliqué le service de communication du musée.

L'appli de l'expérience de réalité virtuelle En tête à tête avec la Joconde, proposée à l'exposition Léonard de Vinci, a été téléchargée presque 30 000 fois. Elle permet d'entrer dans le monde de Mona Lisa, de la voir se mouvoir, de découvrir son intérieur.

Une vidéo du youtubeur Florian Boullot, acteur de l'ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response, des contenus sonores qui visent à déclencher un état de relaxation), offre une promenade solitaire à travers le musée, ponctuée de chuchotements. Cette vidéo fait partie de la Carte Blanche aux YouTubers, lancée il y a quatre ans déjà. Le succès de ces vidéos repose sur l'originalité du format et du contenu.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Musée du Louvre (@museelouvre) le

Une présence renforcée sur les réseaux sociaux

Au programme aussi, la découverte à la loupe d'un portrait au pastel de la marquise de Pompadour par Maurice Quentin de La Tour, un dialogue sur le Siècle d'or hollandais et une rencontre avec Agnès Varda... Le podcast est aussi privilégié par le Louvre depuis l'automne 2018. Quand la peinture raconte Léonard propose un voyage à travers les cinq peintures de l'artiste conservées au Louvre.

Depuis 2009, le Louvre a enfin renforcé sa présence sur les réseaux sociaux. Grâce à ses 14 comptes (Facebook, Twitter, Instagram, Weibo, WeChat etc.), il est suivi par 7,9 millions d'abonnés dans le monde. Cette présence active permet de partager sa vie concrète, de faire découvrir le travail des conservateurs, ou, en temps normal, des informations pratiques pour les visiteurs comme les jours de fermeture, les horaires etc.

Vous êtes à nouveau en ligne