Les Beaux Arts de Paris lancent l'année Léonard de Vinci avec une exposition de dessins

\"Etude pour une draperie et tête d\'homme\" de Raphaël
"Etude pour une draperie et tête d'homme" de Raphaël (Beaux-Arts de Paris)

Les Beaux-Arts de Paris ouvrent vendredi le bal des manifestations consacrées en 2019 au génie de la Renaissance Léonard de Vinci, à l'occasion du 500e anniversaire de sa mort. Une exposition de 30 dessins de lui et ses contemporains qui sont autant de trésors d'excellence à découvrir et c'est gratuit.

La commissaire de l'exposition, Emmanuelle Brugerolles, a mis en regard ces oeuvres de Vinci (quatre dessins reçus en don en 1883 et 1908), avec d'autres de Raphaël, Gozzoli, Filippino Lippi, et de dessinateurs moins connus mais virtuoses. Parmi les dessins de Vinci exposés jusqu'au 19 avril, une tête de vieillard et les célèbres esquisses de balistique, où l'on voit un obus en train d'exploser.
\"Etudes de balistique\" de Léonard de Vinci
"Etudes de balistique" de Léonard de Vinci (Beaux-Arts de Paris)

 

"Un lieu qui a des liens forts avec lui"

Un lien particulier unit Léonard de Vinci aux Beaux-Arts. Le 31 décembre 1913, la Joconde volée  en 1911 et retrouvée en Italie, regagnait la France en train. Elle était exposée deux jours début 1914 aux Beaux-Arts, quai Malaquais, avant son retour au Louvre. Des milliers de Parisiens venaient la saluer. "On lance l'année Vinci dans un lieu qui a des liens forts avec lui. Un lieu où la connaissance que l'on doit distribuer aux étudiants est incarnée par l'incroyable curiosité" de Vinci et de ces artistes italiens, en  partie florentins, a déclaré à l'AFP Jean de Loisy, nouveau directeur de l'école après avoir dirigé le Palais de Tokyo.
\"Deux figures drapées\" par Filippino Lippi
"Deux figures drapées" par Filippino Lippi (Beaux-Arts de Paris)
Léonard de Vinci est "un maître en anatomie, en théologie et aussi en ingénierie", savant de la trempe d'un Johannes Kepler ou d'un Isaac Newton, souligne l'historien d'art. Dans l'univers des botteghe (écoles artistiques), "tout le monde se connaissait à Florence, et Raphaël a sûrement vu le travail de Léonard", explique Mme Brugerolles, qui a voulu "montrer ce qui se passait dans un atelier à la fin du XVème siècle" : études sur différents supports de drapés, corps, visages, qui seront ensuite reproduits dans des tableaux.

Expositions et manifestations tout au long de l'année

Cette première exposition regroupe 30 dessins de Léonar de Vinci mais aussi de ses contemporains. On y sera frappé par le voile de tristesse du regard de l'Homme à demi-nu de Girolamo Genga et la tendresse qui unit l'Enfant Jésus et Saint-Jean s'embrassant de Bernardino Luini. Baldassare Peruzzi juxtapose trois saisissantes esquisses d'hommes nus et un visage horrifié qui évoque le célèbre tableau Le Cri de Munch. Des expositions et manifestations sont prévues pour commémorer en France et en Italie le grand maître de la Renaissance.
\"Tête de vieillard en trois quarts\" de Léonard de Vinci
"Tête de vieillard en trois quarts" de Léonard de Vinci (Beaux-Arts de Paris)

Une rétropective est programmée à l'automme au Louvre, même si le prêt par des musées italiens de plusieurs tableaux est incertain. Une exposition "l'utopie à l'oeuvre" montrera à Chambord l'implication de Léonard dans les plans d'origine du château. 


Vous êtes à nouveau en ligne