Le Louvre pour les petits et les grands, à visiter chez soi

Albrecht Dürer, \"Portrait de l\'artiste tenant un chardon\", 1493 ( détail), Paris, musée du Louvre, département des peintures
Albrecht Dürer, "Portrait de l'artiste tenant un chardon", 1493 ( détail), Paris, musée du Louvre, département des peintures (© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Olivier)

Des dossiers, des podcasts, des vidéos : le Louvre, fermé pour cause de coronavirus, offre un aperçu de ses collections en ligne.

Le Louvre, plus grand musée du monde, qui accueille des millions de touristes par an, a fermé ses portes, comme les autres, en raison des mesures de confinement pour limiter la contagion du coronavirus. La Victoire de Samothrace ne voit plus passer personne et la Joconde doit se sentir bien seule. Même si ça ne remplacera jamais un tableau ou une sculpture en chair et en os, aurait-on envie de dire, internet et en particulier le site du Louvre permettent d'approcher un peu ces oeuvres. Pour préparer une vraie visite, peut-être.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de l'épidémie dans notre direct

Une sélection de chefs-d’œuvre du musée en ligne

Des visiteurs se prennent en photo devant \"La Joconde\" au musée du Louvre
Des visiteurs se prennent en photo devant "La Joconde" au musée du Louvre (ERIC FEFERBERG / AFP)

Le Louvre a sélectionné 34 de ses chefs-d’œuvre qui sont visibles sur son site avec une photo (bon, ça ne vaut pas celles du Met ou du Musée Van Gogh d'Amsterdam) et de longues notices. De l'Autoportrait de Dürer tenant un chardon (1493), un des premiers autoportraits de la peinture occidentale, à la Vénus de Milo, du Radeau de la Méduse de Géricault à la Liberté guidant le peuple de Delacroix, des Noces de Cana de Véronese à la Joconde, bien sûr.

Le musée présente aussi sur son site 28 autres sélections thématiques d'une vingtaine d'oeuvres chacune : sur les grands événements historiques (25 œuvres), la gastronomie (des natures mortes, de la vaisselle ancienne), la lumière de Rembrandt à Corot, le bleu avec beaucoup de céramiques, les enfants avec Murillo ou Ribera, les animaux, les paysages...

Pour les enfants, des dessins animés, des dossiers documentaires, une visite virtuelle

De nombreux médias sont à disposition des enfants pour qu'ils découvrent les œuvres du musée à la maison : Une minute au musée, une série de 21 vidéos, est disponible sur YouTube. Et puis les plus grands peuvent télécharger sur louvre.fr une quinzaine de dossiers documentaires sur l'histoire du Louvre, sur Le Tricheur de Georges de la Tour, sur La Dentellière de Vermeer... Sur les mêmes œuvres, les enseignants ou les parents peuvent trouver des dossiers pédagogiques qui leur donnent différentes pistes de travaux à effectuer en fonction de l'âge de l'enfant.

La Petite galerie du Louvre, qui propose aux jeunes d'explorer chaque année un thème à travers des œuvres, de la préhistoire à la création contemporaine, se penchait cette saison sur la Figure d'artiste. A travers la question de la signature, de l'autoportrait, des vies d'artistes, de l'Académie et du Salon. L'exposition est inaccessible mais le site du Louvre en offre une visite virtuelle.

La "Joconde" en 3D et des conférences

La Joconde, œuvre iconique du Louvre, figure bien sûr dans tous les dossiers ou sélections qu'on a énumérés. Elle fait aussi l'objet d'un "focus" spécifique (un peu succinct). Pour que les touristes ne soient pas privés du tableau le plus célèbre du monde, il était resté à sa place au premier étage du musée et n'avait pas été déplacé dans la grande exposition Léonard de Vinci qui s'est terminée le 24 février. A la fin du parcours, une animation 3D en réalité virtuelle de 7 minutes, baptisée En tête à tête avec la Joconde, proposait de l'approcher et d'imaginer son environnement. L'animation, qui réservait quelques surprises, est désormais disponible en ligne gratuitement (sur l’App Store et sur Google Play Store ).

Les peintures de Léonard conservées au Louvre sont aussi racontées dans des podcasts en cinq épisodes. Et, si vous en avez le temps, dans des conférences par les meilleurs spécialistes du maître florentin sur la chaîne Youtube du Louvre. On y trouve aussi des conférences sur Michel-Ange, ou sur la "révolution bleue" des 12e et 13 siècles par l'historien des représentations Michel Pastoureau.

Et puis sur le Louvre met en ligne des œuvres de ses collections sur Twitter, sous le hashtag #UnJourUneOeuvre.

Vous êtes à nouveau en ligne