Le fisc espagnol met la main sur un possible Van Gogh

(Joshua Lott ( Reuters)

Il avait disparu il y a plus de 40 ans. Un tableau qui serait signé Vincent Van Gogh a été retrouvé, au hasard d'une opération saisie,  par les inspecteurs du fisc espagnol. Une enquête devra déterminer comment il s'est retrouvé dans le coffre-fort d'un particulier. L'œuvre de 35 centimètres par 32 représente un cyprès. L'important va être maintenant de retracer le parcours du tableau. Décryptage avec l'historienne d'art et galeriste explique Elisabeth Royer sur France Info.

C'est le quotidien espagnol El Mundo qui révèle cette découverte qui, si elle s'avère authentique serait exceptionnelle. Selon le journal, un tableau de Vincent Van Gogh, daté de 1889, a été retrouvé dans le coffre bancaire d'un contribuable devant plus de 300 millions d'euros au fisc.

Sur la toile de 35 centimètres par 32, un cyprès, attribué au maître impressionniste néerlandais et qui aurait été vu pour la dernière fois dans un musée à Vienne, en Autriche... il y a 40 ans.

Le mystère reste entier 

Pour l'historienne d'art et galeriste Elisabeth Royer, la toile, dont l'authenticité n'a pas encore été confirmée, est encore loin d'avoir révélé tous ses secrets. "Il faut savoir si c'est un tableau authentique ou pas, mais même s'il n'est pas authentique, le plus important c'est de retracer sa provenance ", explique-t-elle au micro de Sébastien Baer de France Info.

Un jeu de piste qui s'annonce fastidieux mais passionnant. "Il faudrait savoir qui est le propriétaire de ce coffre, où il l'a acheté (le tableau) et pour quelle somme, parce que le prix dans ce cas-là est important ", poursuit-elle. "Est-ce qu'il a été acheté comme un vrai Van Gogh ? Est-ce qu'il a été acheté comme un tableau attribué à Van Gogh ? Est-ce qu'il y a des étiquettes au dos du tableau ?..."

"Il y a énormément de possibilités...", souligne Elisabeth Royer .

Si l'authenticité de la toile est confirmée, la découverte serait exceptionnelle car "on ne découvre pas des Van Gogh tous les ans et c'est intéressant de voir comment une enquête du fisc va peut-être nous emmener très loin dans une autre histoire. L'histoire d'une spoliation qui aurait été faite pendant la seconde guerre mondiale ".

Vous êtes à nouveau en ligne