Le Cirque du Soleil vendu à des intérêts américains et chinois

(Le Cirque du Soleil à Lima au Pérou en 2013 © REUTERS/Enrique Castro-Mendivil)

Le Cirque du Soleil, entreprise québécoise fondée en 1984, a été vendu à des sociétés d'investissements américaine et chinoise qui ambitionnent la conquête du marché chinois. Le fondateur Guy Laliberté conservera une part minoritaire dans le groupe de divertissements.

Ultime marché pour le Cirque du Soleil : la Chine. C'est elle que visent les nouveaux acquéreurs du groupe canadien. Le Cirque du Soleil a été racheté par un consortium dirigé par la société d'investissements américaine TPG, et comprenant notamment un investisseur chinois, pour un montant non dévoilé. Le groupe canadien l'a annoncé ce lundi. Selon les médias locaux, la transaction porte sur environ 1,5 milliard de dollars.

Le fondateur du groupe, en 1984, Guy Laliberté, conservera une participation minoritaire et continuera à contribuer à la direction stratégique et artistique de la société. Depuis ses débuts, le Cirque a entraîné dans son rêve près de 160 millions de spectateurs dans plus de 330 villes et 48 pays à travers le monde. Il compte 1.300 artistes à travers le monde, et présentera 18 spectacles en 2015.

Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, a annoncé la vente à Montréal, siège social de ce cirque hors du commun : les précisons de Pascale Guéricolas
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne