La France tente de récupérer un tableau volé en 1818

\"Christ portant la croix\" de Nicolas Tournier exposé au salon Paris Tableau au palais Brongniart à Paris, le 7 novembre 2011.
"Christ portant la croix" de Nicolas Tournier exposé au salon Paris Tableau au palais Brongniart à Paris, le 7 novembre 2011. (THOMAS SAMSON/AFP)

Le "Christ portant la croix" de Nicolas Tournier a fait sa réapparition en France lors d'une manifestation parisienne près de 200 ans après son vol à Toulouse. 

Coup de théâtre au salon Paris Tableau, qui se tient du 4 au 8 novembre au palais Brongniart, à Paris : un tableau de Nicolas Tournier, Christ portant la croix, disparu de France depuis près de 200 ans, a fait sa réapparition. Exposé dans le cadre de la manifestation parisienne par la galerie britannique Weiss, l'œuvre, datée de 1632, a longtemps été exposée au musée des Augustins de Toulouse. Jusqu'en 1818, année de son vol.

L'Etat a immédiatement interdit que la peinture sorte du territoire français. "C'est une œuvre inaliénable", souligne le ministère de la Culture. "Nous revendiquons ce tableau comme propriété de l'Etat et il ne repartira pas", assure le ministère qui précise avoir identifié la peinture "de façon certaine".

La prestigieuse galerie londonienne Weiss a été informée "dans le week-end" des intentions de la France. Le tableau signé du peintre français du XVIIe siècle, de 2,20 mètres sur 1,21, était toujours exposé lundi midi. La galerie a refusé de faire le moindre commentaire sur l'affaire.

 

Vous êtes à nouveau en ligne