Légion d'honneur du 1er janvier : découverte d'une créatrice et restauratrice de vitraux, Flavie Vincent-Petit

La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit dans la promotion de la Légion d\'Honneur du Nouvel An 
La créatrice de vitraux Flavie Vincent-Petit dans la promotion de la Légion d'Honneur du Nouvel An  (France 3 / Culturebox )

La légion d'honneur du Nouvel an 2018 vient tout juste d'honorer à "parité exacte hommes-femmes" 336 personnes. Parmi elles, Flavie Vincent-Petit, restauratrice et designer de vitraux, installée à Troyes dans l'Aube.

Comme chaque année, la promotion du 1er janvier a récompensé des hommes et des femmes dont l'action répond aux valeurs fondamentales du premier ordre honorifique : "l’universalité, le mérite et la contribution au bien commun". Des résistants, des médecins, des bienfaiteurs, mais aussi des personnalités qui contribuent au "rayonnement de la France à travers la culture" figurent dans la promotion 2018. A l'image de Flavie Vincent-Petit, une restauratrice et créatrice de vitraux, installée à Troyes dans l'Aube.

Reportage : B. Bachon / P. Mercier / C. Gil Silveira

A la fois restauratrice et créatrice

Flavie Vincent-Petit est l’un des rares conservateurs restaurateurs des biens culturels en France diplômés d’État à exercer aussi son travail d'artiste. Son champ d'action est large, elle touche autant à la conservation, à la restauration qu'à la création de verre et vitrail monumental.
"Le patrimoine vitré et le vitrail c'est un patrimoine extrêmement fragile puisque c'est l'œuvre d'art peinte qui sert de clôture à un édifice, il a un rôle d'œuvre d'art mais aussi d'étanchéité", explique la vitrailliste.
(France 3 / Culturebox )
Cette double compétence l'amène à travailler sur les Monuments Historiques Français tant dans le cadre de leur restauration que dans le cadre d'intégration d'œuvres contemporaines.
"Ce qui m'intéresse, c'est d'appliquer des techniques industrielles et nouvelles à un matériau ancien", dit-elle. Artiste, Flavie Vincent-Petit parvient dans ses créations à faire dialoguer des savoir-faire et des pratiques d'hier et d'aujourd’hui.
(France 3 / Culturebox )
Les chantiers de Villeret et d’Eaux-Puiseaux dans l'Aube figurent parmi les derniers travaux personnels de cette native de Troyes. Elle exporte aussi son savoir-faire dans d'autres régions avec notamment les programmes vitrés complets des églises de Saint-Vit (Doubs) ou de Serqueux (Haute-Marne), mais elle a oeuvré également sur les plus grands édifices. On peut en effet découvrir ses restaurations et ses créations dans les cathédrales de Strasbourg, de Metz ou de Liège. 
Vous êtes à nouveau en ligne