« Degas, un peintre impressionniste ? »

(© FRANCEINFO)

Peintures, sculptures, pastels et dessins entrainent le visiteur aux sources de la modernité.

Jouez et Gagnez vos places pour découvrir cette exposition avec France Info !

Dans le cadre de sa politique d’expositions ayant pour ambition d’explorer les différentes modalités esthétiques de l’impressionnisme, le musée des impressionnismes Giverny propose en collaboration avec le musée d’Orsay, une exposition intitulée « Degas, un peintre impressionniste ? ».

En effet, si Edgar Degas est aujourd’hui considéré comme l’un des grands artistes impressionnistes - il fut d’ailleurs très assidu aux huit « expositions impressionnistes », participant à sept d’entre elles - il entretint un rapport complexe avec ses camarades et la peinture de plein-air, caractéristique du moment impressionniste dans la carrière de nombreux artistes.

(© RadioFrance)

 

En outre, Degas à la fin de sa vie s’est plu à souligner la distance de son art avec celui des impressionnistes : « Si j’étais le Gouvernement, j’aurais une brigade de gendarmerie pour surveiller les gens qui font du paysage sur nature... » Aurait-il confié à Ambroise Vollard. Il a de même eu des propos très durs à l’égard de Claude Monet, qui admirait pourtant beaucoup l’œuvre de son aîné. Il affirme par exemple sèchement devant les Nymphéas de Monet qu’il « n’éprouve pas le besoin de perdre connaissance devant un étang » avant de glisser malicieusement au peintre « Je ne suis resté qu’une seconde à votre exposition. Vos tableaux m’ont donné le vertige ».

Dès lors, si Degas participe à sa manière de la révolution du regard que propose l’impressionnisme à ses débuts, il se distingue toutefois de ses collègues, en apportant notamment une attention nouvelle aux éclairages artificiels, ou se concentrant sur des motifs plus personnels comme le mouvement des corps à travers la danse.

(© FRANCEINFO)

 

L’exposition compte quatre-vingt œuvres environ, peintures, sculptures, pastels, monotypes et dessins. Dans le cadre de la coopération établie entre le musée des impressionnismes Giverny et le musée d’Orsay, ce dernier soutient le projet par des prêts prestigieux. Plusieurs musées, américains ou européens, ainsi que d’importants collectionneurs particuliers participent également à cette exposition. Le commissariat scientifique est assuré conjointement par Marina Ferretti, directeur scientifique du musée des impressionnismes Giverny et Xavier Rey, directeur des collections et conservateur au musée d’Orsay.

Le parcours du visiteur s’organise en cinq sections principales

1.    Une formation classique

Élève de Barrias et de Lamothe, disciple d’Hippolyte Flandrin et grand admirateur d’Ingres, Degas a brièvement suivi les cours de l’École des beaux-arts avant de séjourner trois ans en Italie où il avait de la famille…

2.    Un impressionnisme du portrait et de la scène de la vie moderne

À l’exception de l’exposition de 1882, Degas a participé à l’organisation de toutes les expositions impressionnistes, de 1874 à 1886. Craignant qu’elles n’apparaissent comme des expositions de refusés et souhaitant leur donner plus de crédibilité, il persuada certains de ses amis dont le talent était déjà reconnu, comme le peintre italien Giuseppe De Nittis, d’y participer…

3.    La question du paysage

« Il vous faut la vie naturelle, à moi la vie factice » aurait déclaré Degas à ses camarades impressionnistes. Et en effet, il a largement privilégié dans son œuvre l’univers de la danse, des scènes d’intérieur ou plus généralement de la vie moderne…

4.    Le corps en mouvement

Le thème du mouvement, et plus encore celui du ballet et de la danse, fascine Degas. Au Second Empire et sous la Troisième République, l’Opéra et le ballet sont à la mode et illustrent un des aspects les plus caractéristiques d’une vie nocturne qui, grâce à l’éclairage public, se diffuse largement…

5.    Degas après 1892

Degas finit ses jours en retrait des mondanités de la vie artistique et refuse d’exposer après 1892. Dès les années 1880, les recherches des peintres impressionnistes avaient divergé et chacun d’entre eux travaillait désormais individuellement, en s’éloignant de l’impressionnisme des années 1870-1880…

(© FRANCEINFO)

 

**Musée des impressionnismes Giverny

99 rue Claude Monet

BP 18 / 27620 Giverny

France

www.facebook.com/mdig.fr

www.mdig.fr

Ouvert du 27 mars au 1er novembre 2015

Tous les jours de 10 h à 18 h (dernière admission 17 h 30)**

Vous êtes à nouveau en ligne