De Berthe Morisot à Toutânkhamon : douze expositions à voir cet été à Paris

A gauche, Berthe Morisot, \"La Lecture (L\'Ombrelle verte\"), 1873, Cleveland Museum of Art, don du Hanna Fund - A droite, Sally Mann, \"Bean\'s Bottom\", c. 1991, Sally Mann private collection
A gauche, Berthe Morisot, "La Lecture (L'Ombrelle verte"), 1873, Cleveland Museum of Art, don du Hanna Fund - A droite, Sally Mann, "Bean's Bottom", c. 1991, Sally Mann private collection (A gauche © Cleveland Museum of Art - A droite © Sally Mann)

Préhistoire et arts extra-occidentaux, beaucoup de photographie avec Sally Mann ou Barbara Probst, et Toutankhamon toujours, notre sélection d'expositions à voir cet été à Paris.

Beaucoup de femmes au programme de l'été à Paris, de Berthe Morisot à Dora Maar. Beaucoup de photographie aussi, de Sally Mann à Wright Morris. Notre sélection de douze expositions à voir à Paris. Et toujours Toutânkhamon.

Berthe Morisot, Jeune fille à la poupée, 1884, Paris, collection particulière
Berthe Morisot, Jeune fille à la poupée, 1884, Paris, collection particulière (© Photo: Christian Baraja)

1Berthe Morisot, une grande artiste au musée d'Orsay

Le musée d'Orsay consacre une exposition à la grande figure féminine de l'impressionnisme, Berthe Morisot, et réunit des tableaux rarement vus, prêtés par des collections privées et des musées étrangers. Au-delà de la peintre de son milieu bourgeois, on découvre une grande artiste qui se bat pour être reconnue comme une peintre à part entière et n'hésite pas à se renouveler (jusqu'au 22 septembre 2019).

Une fresque d\'argile sur vitre de Miquel Barceló, à l\'exposition \"Préhistoire, une énigme moderne\" au Centre Pompidou
Une fresque d'argile sur vitre de Miquel Barceló, à l'exposition "Préhistoire, une énigme moderne" au Centre Pompidou (PHILIPPE MIGEAT, 2019)

2Préhistoire et art moderne au Centre Pompidou

La préhistoire rapprochée de l'art moderne ? L'idée peut paraître incongrue mais le Centre Pompidou établit entre les deux un dialogue inédit, dans une grande exposition qui croise le fil de la constitution de la première avec celui du développement du second. Ceci alors que préhistoire et art moderne ont émergé en même temps, au XIXe siècle (jusqu'au 16 septembre 2019).

L\'exposition Toutânkhamon à la Grande Halle de la Villette à Paris (23 mars 2019)
L'exposition Toutânkhamon à la Grande Halle de la Villette à Paris (23 mars 2019) (SYLVESTRE / MAXPPP)

3Toutânkhamon à la Grande Halle de la Villette

L'exposition événement se poursuit jusqu'au 22 septembre à la Grande Halle de la Villette : exceptionnellement, 150 objets fabuleux provenant du tombeau de Toutânkhamon, voyagent hors d'Egypte. Une occasion unique de les voir à Paris.

Sally Mann, \"Deep South, Untitled (Scarred Tree)\", 1998, Washington, National Gallery of Art, Fonds Alfred H. Moses et Fern M. Schad
Sally Mann, "Deep South, Untitled (Scarred Tree)", 1998, Washington, National Gallery of Art, Fonds Alfred H. Moses et Fern M. Schad (© Sally Mann)

4Sally Mann, photographe de l'intime et du sud américain, au Jeu de Paume

Le Jeu de Paume présente la première rétrospective majeure de Sally Mann, une photographe américaine fascinante qui utilise le procédé ancien des plaques au collodion humide et ses imperfections pour raconter le Sud des Etats-Unis où elle a grandi. La vie, la nature, la famille et les ambiguïtés de l'enfance, le temps qui passe et la mort à travers des photos de ses enfants et de son mari atteint d'une maladie dégénérative. A voir absolument (jusqu'au 22 septembre 2019)

L\'exposition Calder-Picasso au musée national Picasso (Paris) : \"Objet avec disques rouges\" d\'Alexander Calder et \"Femme au jardin\" de Pablo Picasso (19 février 2019)
L'exposition Calder-Picasso au musée national Picasso (Paris) : "Objet avec disques rouges" d'Alexander Calder et "Femme au jardin" de Pablo Picasso (19 février 2019) (SABINE GLAUBITZ / DPA / AFP)

5Picasso et Calder au musée national Picasso

Le sculpteur américain Alexander Calder et l'artiste espagnol Pablo Picasso sont réunis au musée national Picasso à Paris. Une occasion de découvrir ce qui rapproche ou divise ces deux grands artistes, parmi les plus influents du XXe siècle, plus particulièrement autour de l'exploration du vide (jusqu'au 25 août). Le musée Picasso consacre aussi une petite exposition à Picasso et la Méditerranée (jusqu'au 6 octobre 2019)

Wright Morris, \"The Home Place, Norfolk, Nebraska\", 1947
Wright Morris, "The Home Place, Norfolk, Nebraska", 1947 (© Estate of Wright Morris)

6Wright Morris, écrivain et photographe des Etats-Unis profonds, à la Fondation Cartier-Bresson

Une belle découverte à la Fondation Henri Cartier-Bresson, les images de Wright Morris, également écrivain et quasiment inconnu en France. A la recherche d'une enfance qu'il n'avait pas vécue, il a photographié des lieux et des objets du quotidien des Etats-Unis profonds des années 1940, vides de gens mais complètement habités (jusqu'au 29 septembre)

Salim Karami, Sans titre, 2009. Courtesy de la Galerie Polysémie, Marseille, France
Salim Karami, Sans titre, 2009. Courtesy de la Galerie Polysémie, Marseille, France (© Salim Karami.)

7Eloge et défense des arbres à la Fondation Cartier

La Fondation Cartier réunit, comme elle sait bien le faire, artistes, scientifiques, philosophes qui s'intéressent aux arbres et mettent en lumière la beauté et la richesse de ces éléments du monde vivant grandement menacés et dont les dernières recherches ont révélé des capacités sensorielles insoupçonnées. L'exposition Nous les arbres réunit dessins, peintures, photographies, films et installations (du 12 juillet au 10 novembre 2019)

Barbara Probst, Exposure # 9 NYC, Grand Central Station, 12.08.01, 1:21 p.m., 2001
Barbara Probst, Exposure # 9 NYC, Grand Central Station, 12.08.01, 1:21 p.m., 2001 (© BARBARA PROBST © ADAGP, PARIS)

8Les prises de vue simultanées de Barbara Probst bousculent le réel au Bal


Depuis près de 20 ans, la photographe allemande Barbara Probst travaille selon le même protocole de prise de vue simultanée avec plusieurs appareils, révélant des facettes différentes du même instant et posant la question de ce qu'est la réalité et de comment la photographie l'appréhende. Le Bal consacre à son travail magistral sa première exposition importante (jusqu'au 25 août 2019).

Leeroy New, Série Aliens of Manila, 2014, Malate, Manille
Leeroy New, Série Aliens of Manila, 2014, Malate, Manille (© Leeroy New)

9Princes.sse.s des villes : les artistes de cinq mégapoles investissent le Palais de Tokyo

Dacca, Lagos, Manille, Mexico et Téhéran, cinq "archi-villes", ont été choisies avec leurs scènes artistiques très différentes et toutes trépidantes : une cinquantaine de leurs artistes, plasticiens, stylistes, bidouilleurs, tatoueurs, musiciens, investissent le Palais de Tokyo avec des oeuvres et interventions in situ pour créer une ville imaginaire (jusqu'au 8 septembre 2019).

Maximilien Luce : portrait de Félix Fénéon, 1901
Maximilien Luce : portrait de Félix Fénéon, 1901 (© RMN - Grand Palais - Adrien Didierjean)

10Félix Fénéon promoteur des arts extra-européens au Quai Branly

Le musée du Quai Branly rend hommage à Félix Fénéon (1861-1944), critique d'art anarchiste, éditeur, directeur de galerie, acteur majeur du monde artistique au tournant du XXe siècle. Il a beaucoup œuvré pour la reconnaissance des arts extra-occidentaux. Il possédait de nombreuses œuvres des artistes de son époque et aussi un des ensembles d'arts d'Afrique et d'Océanie les plus importants d'alors. C'est à ce deuxième aspect de sa collection que s'intéresse le Quai Branly (jusqu'au 29 septembre), avant l'exposition au musée de l'Orangerie (Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse, en octobre).

Tête de Bouddha Afghanistan, monastère de Shahbaz-garhi 3 e - 4e siècle
Tête de Bouddha Afghanistan, monastère de Shahbaz-garhi 3 e - 4e siècle (© RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier)

11Bouddha au musée Guimet

Le musée Guimet raconte les grandes étapes de la vie de Bouddha et la diffusion du bouddhisme à travers l'Asie, en s'appuyant sur ses collections. L'exposition confronte les représentations associées à la quatrième religion du monde dans les différentes aires culturelles, de l'Afghanistan au Japon, de la Chine à l'Indonésie (jusqu'au 4 novembre 2019).

Dora Maar, Etude publicitaire (Pétrole Hahn), 1934-1935, Collection Centre Pompidou, Paris, Musée national d\'art moderne, Centre de Création industrielle
Dora Maar, Etude publicitaire (Pétrole Hahn), 1934-1935, Collection Centre Pompidou, Paris, Musée national d'art moderne, Centre de Création industrielle (© Adagp, Paris 2019 Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Dist. RMN-GP)

12Tout Dora Maar au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou présente la première grande exposition qui révèle toutes les facettes du travail de Dora Maar : au-delà de la muse de Picasso et de la photographe surréaliste, on découvre une femme engagée, une peintre et une photographe de mode et de publicité (attention, jusqu'au 29 juillet seulement)

Vous êtes à nouveau en ligne