Culture : rétrospective Lucien Clergue au Grand Palais, à Paris

France 3

Le photographe Lucien Clergue, ami de Picasso, est connu pour ses nus mais aussi pour les Rencontres photographiques d'Arles qu'il a fondées avec Michel Tournier. Son œuvre est l'objet d'une exposition au Grand Palais à Paris.

La vie de Lucien Clergue est incroyable. Il a connu la guerre dès l'âge de 10 ans et a dû soigner sa mère mourante. Une enfance douloureuse qu'il a traduite dans la photographie. Il se fait connaître grâce à ses photos de nu, des corps féminins avec ou sans tête, en parfaite harmonie avec la nature, caressés par le soleil de Camargue, sa région. A 20 ans, Picasso, qu'il a rencontré après une corrida à 18 ans, signe la couverture de son premier livre, Corps mémorable. Dans cet ouvrage préfacé par Jean Cocteau, les photos de Lucien Clergue illustrent les poèmes de Paul Eluard. A 26 ans, il est exposé au MoMA, le musée d'art moderne de New York.

Le monde gitan dans l'objectif

Il s'est aussi pris d'amitié avec des gitans enfermés dans un camp près d'Arles pendant la Seconde Guerre mondiale, qui n'ont été libérés qu'en 1946. C'est là qu'il a découvert Manitas de Plata, qu'il a fait connaître dans le monde entier, et José Reyes, grand chanteur de flamenco qui est aussi le père de membres du groupe Gipsy Kings.

En 1968, il fonde avec l’écrivain Michel Tournier le festival international de photographie des Rencontres d’Arles, où il invite les photographes les plus célèbres.

L'exposition visible au Grand Palais, à Paris, jusqu'au 15 février, raconte le début de l'œuvre de Lucien Clergue. Le catalogue de l'exposition existe en grand format et en poche chez Actes Sud. Clic clac Clergue, un film qui retrace la carrière du photographe, sera également diffusé sur France 5 le 29 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne