Avec ses poissons-bouteille, l'artiste Bibi dénonce le plastique pollueur des mers

Les poissons mutants en bouteilles de plastique de Bibi
Les poissons mutants en bouteilles de plastique de Bibi (France 3 / Culturebox)

A raison d'un million de bouteilles d'eau vendues chaque minute dans le monde, la planète croule sous le plastique. Parce que le monde marin en est la première victime, l'artiste Fabrice Cahoreau, alias Bibi, a choisi de dénoncer cette pollution des océans en exposant ses poissons mutants au Musée de la Mer à Sète.

L'exposition "Piscis Lagoena" est celle d'un homme profondément en colère. Bibi est de ces amoureux de la mer qui ne supportent plus de la voir polluée par ces millions de détritus de plastique qui vont jusqu'à former un septième continent dans le Pacifique.

350 millions de tonnes de plastique par an

"En 1950 on produisait 2 millions de tonnes de plastique sur la planète. Aujourd'hui on en est à 350 millions de tonnes produites par an ! Ça veut dire qu'on ne peut pas les recycler ... Il va falloir moins consommer.Fabrice Cahoreau - "Bibi"


A la lecture de ces chiffres on n'est pas surpris que Bibi ait fait de cette lutte contre le plastique envahissant son cheval de bataille artistique. Pour cela il a inventé une nouvelle espèce de poisson : le "Piscis Lagoena", le "poisson-bouteille". Cette créature mutante est faite d'une bouteille en plastique traversée de part en part par un squelette de poisson de la Méditerranée.

Installations pérennes ou éphémères

J'ai pris la bouteille parce que c'est un objet que tout le monde connaît et qui est parfaitement inutile ; aujourd'hui on peut boire de l'eau du robinet.


Reportage France 3 Languedoc-Roussillon : C. Plichart / J. Morch / G. Sie / V. Gregoire / S. Vanni / L. Finkelmeyer

Passionné de paléontologie et de plongée sous-marine, cet ancien orthopédiste se questionne depuis longtemps sur le rapport de l'homme à l'environnement. Bibi parsème le monde de ses installations pérennes ou éphémères. Elles mettent souvent en scène un bestiaire magique qui souligne la convergence entre les objets en plastique et les formes animales.

Vous êtes à nouveau en ligne