VIDEO. "Mon espoir se place dans les jeunes" : Rencontre avec l'icône du street art Shepard Fairey

BRUT

Son affiche "Hope" de Barack Obama est mondialement connue. Le 22 juin, l'artiste américain Shepard Fairey était à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron.

Shepard Fairey est à l'origine de la célèbre affiche "Hope" de Barack Obama qui est devenue un des éléments centraux de la campagne de l'ex-Président américain. Donald Trump l'inspire également mais pour une toute autre raison. L'artiste a souhaité représenter uniquement la "bouche grimaçante" du chef d'État pour faire référence à Big Brother, le dictateur du livre "1984" de George Orwell. "J'ai réalisé que l'art pouvait être plus que des choses décoratives. Il pouvait servir à affirmer des choses", explique le peintre. Aujourd'hui, sa principale source d'inspiration est devenue l'engouement des jeunes qui se mobilisent pour lutter contre le réchauffement climatique et l'inaction des politiciens.

Un art engagé

"J'essaie de faire en sorte que mon travail ressorte dans le désordre de l'environnement urbain et de tous les médias qui nous assaillent", explique l'activiste. Récemment, l'artiste a réalisé une immense fresque inspirée de l'Art nouveau près du Centre Pompidou à Paris et a pu rencontrer Emmanuel Macron. Le président français a dans son bureau un grand tableau de Marianne dont le créateur n'est autre que Shepard Fairey.

Vous êtes à nouveau en ligne