Quand les masques du Covid se transforment en œuvre d’art

France 3

Une œuvre immense va bientôt apparaître sur la Place Kleber à Strasbourg, dans le Bas-Rhin : une “mosaïque de l’espoir“. Il s’agit de 450 portraits réunis à même le sol, des portraits portant un masque et porteurs d’un message. Une série que l’on doit à un photographe.

Place Kleber, à Strasbourg dans le Bas-Rhin, Christophe De Barry est en pleine séance de travail. Il explique : “l’idée est de faire un damier de 900m2 : 30m par 30m recouverts de 450 portraits noirs et blancs de gens qui portent le masque et sur lequel ils ont mis un message d’espoir. L’une des participantes a choisi d’inscrire le mot “fierté parce que, dit-elle : on peut quand même être fiers de toutes ces personnes qui ont géré la crise, comme le personnel hospitalier.

Construire collectivement

La mosaïque de l’espoir a pour vocation de “réunir un maximum de personnes pour construire ensemble, collectivement, un message d’espoir“ explique le photographe, venu du milieu social. Concernant les messages inscrits sur les masques, il avoue : “même après 350 portraits, j’ai des surprises incroyables “. L’œuvre d’art devrait être visible mi-juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne