Philippines : une œuvre en carton pour alerter sur la pauvreté

FRANCEINFO

Deux artistes philippins ont créé une gigantesque antenne parabolique en carton, une manière de mettre en lumière la situation d'une grande partie de la population.

Au musée d'Art Contemporain et de Design de Manilles (Philippines), une antenne parabolique imposante, couverte de milliers de maisons en carton recyclé est exposée. Son titre est : Ici, là-bas, partout : projeter un autre pays. Il s'agit d'une œuvre des artistes en couple Alfredo et Isabel Aquilizan, philippins tous les deux. Interrogés, ils expliquent face à la caméra la nature de leur travail. "On dit de la plupart de nos œuvres qu'elles ne sont pas terminées, car leur interprétation donne lieu à des possibilités multiples et qu'elles continuent à vivre dans l'esprit de tous ceux qui s'y confrontent", explique Alfredo Aquilizan.

Moins de 2 euros pour vivre par jour

Le choix du carton n'est pas un hasard. Aux Philippines, un quart de la population a moins de deux euros par jour pour vivre. Le carton est ainsi un matériau bon marché et abondant, utilisé de multiples façons : comme abri, literie ou encore mobilier. Cette œuvre aborde la lutte sans fin des citadins pauvres pour un logement décent et durable.

Vous êtes à nouveau en ligne