Annecy Paysages : quand la ville de Haute-Savoie s'offre un nouvel art de vivre

Annecy Paysage, un parcours d\'art contemporain dans la ville et sur le lac comme cette oeuvre de l\'artiste française Elsa Tomkowiak
Annecy Paysage, un parcours d'art contemporain dans la ville et sur le lac comme cette oeuvre de l'artiste française Elsa Tomkowiak (MARC DOMAGE)

Une trentaine d'oeuvres sont disséminées dans la ville de Haute-Savoie. 

La troisième édition du festival Annecy Paysages organisée par Bonlieu scène nationale a pris place dans plusieurs lieux de la ville. Durant trois mois, l'art s'invite dans l'espace urbain mais aussi au pied des montagnes et sur le lac. 

Une respiration 

Comme un pied de nez à la crise sanitaire que le pays traverse, les organisateurs ont souhaité maintenir le festival. "La plupart des pièces sont construites exprès pour le festival, on a pensé arrêter mais on s'est dit que cette édition était plus que nécessaire", assure Salvador Garcia, directeur de Bonlieu Scène nationale Annecy. 

Au gré de sa balade, le promeneur se laisse surprendre par des installations gigantesques et poétiques. Comme cette oeuvre installée sur le champ de Mars, de l'artiste brésilienne Anaisa Franco. Sa Wave of the Rainbow pimente le parcours d’Annecy paysages et recourt à la technologie pour donner à vivre une expérience sensible et ludique. Sept mètres de fontaines lumineuses immergent le promeneur dans un tunnel de fraicheur et se pare de couleurs dès la tombée de la nuit. "Quand on marche, on a en même temps une vague et un arc-en-ciel grâce aux couleurs des lumières, l'idée c'est de créer une expérience pour être au plus près de la nature et voir ces deux spectacles dans une installation interactive", explique la plasticienne. 

Wave of Rainbow d\'Anaisa Franco aux Champs de mars
Wave of Rainbow d'Anaisa Franco aux Champs de mars (DR / Annecy Paysages)

Les jardins de l'Europe transformés en galerie à ciel ouvert 

Au bord du lac d'Annecy, les jardins de l'Europe se métamorphosent en galerie à ciel ouvert. Six oeuvres monumentales ont pris place sur la pelouse. Un coquillage métallique géant, de Will Becker, mais aussi trois installations en osier de l'architecte letton Didzis Jaunzems. Mêlant design contemporain et matériaux traditionnels, Wicker Pavilion offre un lieu de détente et de méditation au cœur des Jardins. L’œuvre s’intègre dans le paysage naturel et offre un espace ombragé sous lequel il fait bon s’installer. 

Wicker Pavilion de  Didzis Jaunzems au jardin des plantes d\'Annecy
Wicker Pavilion de  Didzis Jaunzems au jardin des plantes d'Annecy (DR / Annecy Paysages)

Le lac d'Annecy, terrain de création

Tel un écrin de fraicheur dans la ville, le lac d'Annecy s'impose aussi comme un formidable terrain de création. Deux oeuvres ont pris place sur l'eau. Les ballons de couleurs de l'artiste Elsa Tomkowiak et la maison flottante créée par Elise Morin et Florent Albinet. Conçu entre opacité et transparence, Walden Raft se définit à la fois comme lieu d’expérimentation et lieu d’habitation mobile, flottant, sonore et lumineux.

Walden Raft  d\'Elise Morin et Florent Albinet -Lac d\'Annecy / En face de l\'Impérial
Walden Raft  d'Elise Morin et Florent Albinet -Lac d'Annecy / En face de l'Impérial (MARC DOMAGE)

La tour de Babel au centre Bonlieu

Initiateur du projet aux milles couleurs, le Centre Bonlieu Scène nationale accueille dans son hall une tour de Babel qui porte tous les espoirs du monde. 

Juxtaposant des milliers de clichés pris au téléobjectif, Jean-François Rauzier réinterprète la ville en nous propose trois visions d’Annecy à travers les époques et les styles architecturaux. En conjuguant l’infiniment grand et l’infiniment petit, il multiplie les détails passionnants et insolites, offrant au spectateur le loisir de s’y attarder.

Babel 50 Annecy de Jean-François Rauzier au coeur du Forum de Bonlie 
Babel 50 Annecy de Jean-François Rauzier au coeur du Forum de Bonlie  (DR / Annecy Paysages)

Annecy Paysages jusqu'au 27 septembre 2020

Vous êtes à nouveau en ligne