VIDEO. En Chine, des immeubles végétalisés hors de contrôle

Ce projet immobilier voulait mettre la nature en valeur, mais les plantes ont fini par envahir les balcons, faisant fuir les résidents.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour habiter dans ces immeubles, il faut avoir la main verte. Le quartier du "Jardin forestier de Qiyi City", à Chengdu, dans le centre de la Chine, a progressivement été envahi par les plantes qui faisaient sa particularité. En l'espace de deux ans, la végétation luxuriante plantée sur les balcons a envahi les façades et fait fuir de nombreux résidents.

Les promoteurs de ce projet finalisé en 2018 vantaient les mérites des immeubles végétalisés, capables de filtrer l'air extérieur et d'apporter de la fraîcheur grâce à 20 espèces de plantes sélectionnées pour l'occasion. Mais le manque d'entretien et l'apparition de nuisibles, notamment des moustiques, auraient fait fuir de nombreuses familles, d'après le quotidien chinois The Global Times.

Les immeubles végétalisés ont la cote en Chine

Malgré cet échec immobilier, qui a fait l'objet d'un reportage par la télévision officielle chinoise, les projets d'immeubles végétalisés séduisent de nombreuses villes dans le pays, qui compte parmi les plus pollués du monde. Deux tours végétalisées doivent sortir de terre à Nankin, dans la province du Jiangsu. Conçues par l'architecte italien Stefano Boeri, connu pour son célèbre "Bosco verticale" (la forêt verticale) construit à Milan, en Italie, ces immeubles promettent d'apporter un air plus pur et une isolation naturelle. Encore faut-il aimer le jardinage et avoir prévu de l'anti-moustiques.

Vous êtes à nouveau en ligne