Après les "Molières", un "Palmarès des nouveaux prix du théâtre" à grande vitesse

(Maxppp)

Le "Palmarès des nouveaux prix du théâtre" sera annoncé dimanche sur France 2 à 19H. Cette cérémonie, dont c'est la grande première, est destinée à remplacer les "Molières" qui n'avaient pas pu avoir lieu en 2012, embourbés dans de mauvaises audiences et de multiples conflits. Quatorze récompenses doivent être décernées en à peine plus d'une heure.

Ce n'est pas une révolte, mais cela se veut une révolution. Le "Palmarès des nouveaux prix du théâtre", diffusé dimanche sur France
2 à 19h, est une résurgence de la cérémonie des "Molières" qui n'avaient
pas pu se dérouler l'an dernier
pour la première fois depuis leur création en
1987.

La faute aux téléspectateurs qui boudaient la cérémonie et préféraient
zapper sur d'autres programmes. Mais aussi au conflit entre théâtres privés et
publics. 

En novembre 2011, 29 directeurs de théâtre privés avaient annoncé leur défection. Parmi eux : Pierre Lescure directeur du Théâtre
Marigny et ex-président de la cérémonie, Bernard Murat et Jean-Claude Camus,
des "poids lourds" du secteur. Ils reprochaient notamment au palmarès
de ne pas être représentatif des grands succès de la saison.

Un nouveau format

Une nouvelle société, Dithéa, dirigée par Pierre Lescure
justement, a été mise en place, et un comité d'organisation présidé par France
Télévisions a été chargé de "refonder" la cérémonie.

Fini les remises de prix en 1h10 pétante, exit les second rôles,
les décors, les spectacles musicaux...

Derrière tout ça une obsession : ne pas ennuyer le
téléspectateur.

L'Association des Molières garde la main sur la marque

De son coté, l'Association des Molières, en redressement
judiciaire, affirme sur son site internet "poursuivre sans relâche (ses
efforts) pour les Molières
". Elle garde la haute main sur la marque,
empêchant les nouveau prix de s'afficher comme des "Molières".

Dans ces conditions, la soirée de dimanche constitue un
pari. Un jury essentiellement composé de neuf personnalités "hors du
sérail", connus au cinéma et à la télévision tels Patrice Leconte
(président), Régis Wargnier et Josée Dayan, remettra 12 récompenses.

Seuls deux prix, celui du théâtre privé et celui du théâtre
public, seront attribués à partir d'une
présélection effectuée par 40 directeurs de théâtres privés parisiens et 250
directeurs de théâtres publics. 

Les lauréats recevront une "servante"

Parmi les dix pièces du théâtre privé présélectionnées
figurent "Comme s'il en pleuvait", succès joué par Arditi au théâtre
Edouard VII, ou encore "Des fleurs pour Algernon", où se distingue le
comédien Grégory Gadebois.   

Coté théâtre public, "J'avais un beau ballon
rouge" avec Richard et Romane Bohringer est  notamment en compétition avec
"Calme" de Lars Norèn (Nanterre Amandiers) parmi d'autres.

Pour les dix autres catégories (auteur, comédien,
comédienne, artiste seul en scène, révélations homme et femme, comédie, coup de
cœur et prix d'honneur), le choix du jury est libre.

Les lauréats recevront une "servante", la veilleuse d'un théâtre, conçue par le designer Hubert
Le Gall.

Vous êtes à nouveau en ligne