A Fiac dans le Tarn, la "foire d’art contemporain" a lieu... à la Poste

Les oeuvres de l\'exposition côtoient l\'agence postale de Fiac
Les oeuvres de l'exposition côtoient l'agence postale de Fiac (France 3/ Culturebox)

Depuis près de vingt ans, Fiac, dans le Tarn, joue sur son homonymie avec la FIAC, la foire internationale de Paris, et monte des expositions d’art contemporain. Jusqu’au 27 juillet 2018, des œuvres d’artistes catalans s’invitent dans le quotidien des habitants du village.

Si on vous dit FIAC, vous pensez à la Foire Internationale d’Art Contemporain, qui se tient chaque année à Paris. Fiac, c’est aussi un village du Tarn, situé entre Albi et Toulouse. Un village qui a décidé de profiter de la similitude de noms pour organiser lui aussi son rendez-vous d'art contemporain.  

Reportage de M.Laforcade, M.CHouvellon, F.Jeannerot pour France 3 Tarn

L’association culturelle de la commune, amusée de l’homonymie entre le village de 900 habitants et la Foire d’art contemporain de Paris, expose actuellement des artistes catalans. Parmi eux, Antoni Tapies, un artiste passé par le MoMA. "Catalanités", est organisée avec le soutien du musée des Abattoirs de Toulouse, qui a prêté des oeuvres pour l'occasion.

C’était pour moi un défi d’un jour arriver à avoir ces œuvres-là en pleine ruralité dans un petit villagePatrick Tarres, commissaire de l'exposition "Catalanités"

Tableau d\'Antoni Tapies, exposé à Fiac 
Tableau d'Antoni Tapies, exposé à Fiac  (France 3/ Culturebox)

A Fiac, l’art contemporain est au cœur du village : il côtoie l’agence postale, ou les parties de scrabble du club du troisième âge. Les habitants, qu’ils viennent poster une lettre, ou qu’ils se détendent autour d’un jeu, sont donc confrontés à des tableaux, qu'ils n'auraient jamais vu sans cette initiative. Une femme découvre avec perplexité une œuvre : "J’ai vu un chien, j’ai vu un haricot […], sur du papier pas très propre !".

Des habitants de Fiac découvrent l\'exposition
Des habitants de Fiac découvrent l'exposition (France 3/ Culturebox)

Les projets de l’association, qui met l’art au plus près de chacun, sont remontés jusqu’à la FIAC de Paris. La maire de Fiac, Sophie Gilbert, est heureuse de cette publicité : "Notre commune est très vivante, on en est très fier". Une exposition est en préparation pour fin juin dans le centre-ville de Castres, pour continuer de faire de la région un lieu d’art.

Vous êtes à nouveau en ligne