À Paris, le 13e Art, nouveau théâtre privé, ouvre ses portes dans le 13e arrondissement

Le théâtre 13e Art est situé à l\'emplacement de l\'ancien cinéma du centre commercial Italie 2, dans le 13e arrondissement de Paris.
Le théâtre 13e Art est situé à l'emplacement de l'ancien cinéma du centre commercial Italie 2, dans le 13e arrondissement de Paris. (DVVD)

Alors que de nombreux théâtres privés font face à des difficultés financières, un nouvel établissement privé ouvre ses portes, mardi, à Paris. Un vrai pari pour les propriétaires qui misent sur une offre variée et des infrastructures importantes. 

Un nouveau théâtre privé ouvre ses portes, mardi 26 septembre, dans le 13e arrondissement de Paris. Le 13e Art est situé à l'emplacement de l'ancien cinéma Grand écran Italie 2, fermé depuis plus de 11 ans. Il disposera notamment d'une salle de 900 places et d'une offre variée. Un vrai pari à l'heure où de nombreux théâtres privés doivent faire face à des difficultés financières. 

Un plateau de 30 mètres de large

Le directeur du 13e Art se veut confiant, malgré une baisse des recettes des théâtres privés parisiens de 8% au premier semestre 2017. "Les gens continuent d'aller au théâtre, à nous de leur faire des propositions différentes", assure Olivier Peyronnaud. 

Le reportage d'Anne Chépeau
--'--
--'--

Pour cela, son principal atout est une salle de 900 places, dotée d’un plateau à faire pâlir d’envie bon nombre de ses collègues. "C'est une salle reprise sur l'architecture de l'ancien cinéma donc on est sur une salle moderne, un peu en forme d'amphithéâtre mais surtout avec un plateau incroyable puisqu'il mesure 30 mètres de mur à mur et qu'il dispose de 20 mètres d'ouverture", décrit le directeur de l'établissement.

Le premier rang est quasiment sur scène ce qui donne une proximité absolument ahurissante avec les comédiensOlivier Peyronnaud, directeur du théâtre 13e Artà franceinfo

Cette importance du plateau, "certainement le plus grand des théâtres privés", est une force d'après Olivier Peyronnaud. Cela permettra au théâtre d'organiser des spectacles très variés : théâtre, danse, arts scéniques, etc. "C'est assez ennivrant quand on ouvre un théâtre à Paris et qu'on n'a pas de limite dans la programmation", se réjouit le directeur. 

Le 13e Art dispose également d’une petite salle de 130 places dans laquelle seront programmés de jeunes artistes, notamment ceux soutenus par les gérants de ce nouveau théâtre, la société de production québecoise Juste pour rire.

Carte d'adhésion et affiches renouvelées

Pour attirer un large public, le directeur du 13e Art mise sur une programmation variée et sur des formules rarement proposées dans les théâtres privés parisiens. Il sera notamment possible d'avoir une carte d'adhésion. "Vous achèterez votre carte et vous aurez des tarifs réduits sur tous les spectacles de la saison", explique Olivier Peyronnaud, qui assure que "c'est une vraie nouveauté". Pour éviter la routine, les spectacles seront également programmés de six à huit semaines maximum, "pour avoir des propositions constamment nouvelles".

Il fallait faire quelque chose de différent pour y arriverOlivier Peyronnaud, directeur du théâtre 13e Artà franceinfo

Pour son ouverture, le 13e Art frappe fort avec Gérard Depardieu, récitant Le Carnaval des animaux avec l’Orchestre philarmonique de Prague. Si la musique, l’humour, la danse et le cirque figurent en bonne place dans la programmation de cette première saison, il n’en va pas de même du répertoire théâtral, limité à la seule Cantatrice chauve et au Misanthrope.