33 ans après la Chèvre, Depardieu et Richard ensemble dans film

(Pierre Richard et Gérard Depardieu sur le tournage d'Agafia © Maxppp)

Les deux acteurs, qui ne se sont pas vus depuis une vingtaine d’années, sont à nouveau réunis dans un court-métrage. Une idée de Jean-Pierre Mocky qui reforme le duo dans Agafia, prochainement diffusé sur France 2. Le réalisateur était l’invité de France Info.

Le duo du film La chèvre et des Fugitifs se reforme. Gérard Depardieu et Pierre Richard vont jouer, ensemble, dans le prochain court-métrage de Jean-Pierre Mocky, Agafia , un hommage à Tchekov. Une série de cinq court-métrages de 20 minutes chacun. Gérard Depardieu sera le fil rouge de cette série, il apparaîtra dans les cinq épisodes. Sur France Info, Jean-Pierre Mocky raconte que les deux acteurs "s’aiment beaucoup " et qu’ils ne s’étaient "pas vus depuis 23 ans ". Le retour a été "formidable et ils pleuraient presque de bonheur d’être ensemble à nouveau ".

 

"Le siècle  de Tchekov c’est le nôtre parce que les sentiments humains n’ont pas changé" (Jean-Pierre Mocky)

 

Ces années ont-elles changé les acteurs ? "Gérard n’a jamais changé pour moi et Pierre Richard s’est assagi beaucoup. Il joue dans la sensibilité comme il l’a toujours fait mais avec un peu plus de poids ", confie le réalisateur. "Ils ont dit oui tout de suite " à ces rôles raconte Jean-Pierre Mocky, "ils n’ont pas réfléchi ".

 

Il confie avoir "la chance d’avoir tous les acteurs de France et de Navarre " qui acceptent ses scénarios "parce qu’ils m’aiment bien et qu’ils aiment bien faire des choses un peu particulières ". 

Gérard c’est Bourvil

Dans le jeu de Gérard Depardieu et sa personnalité, Jean-Pierre-Mocky voit Bourvil. "Il me fait penser (et Pierre Richard) aussi à Bourvil. Bourvil qui était mon frère et que je n’ai jamais oublié. Gérard a la même bonhomie, la même santé, il rit de la même façon. C’est formidable, Gérard me rappelle Bourvil ".

 

Le réalisateur a choisi d’adapter Anton Tchekhov pour rappeler à tous que son œuvre ne s’arrête pas aux pièces de théâtre très célèbres. "Personne n’a pensé aux 700 nouvelles écrites par Tchekhov sur son siècle. Son siècle c’est le nôtre parce que les sentiments humains n’ont pas changé ". Agafia , la nouvelle que Jean-Pierre Mocky adapte pour France 2, est l’histoire d’une femme qui tombe amoureuse d’un vagabond dans un village de Russie. "C’est un film sur les femmes délaissées par leurs maris ", explique Mocky, "c’est un thème éternel que Tchekov a traité à l’époque ". La série sortira en mars 2015.

Gérard Depardieu et Pierre Richard "pleuraient presque de bonheur d’être ensemble à nouveau" (Jean-Pierre Mocky sur France Info)
--'--
--'--