Costa Concordia : l'épave remise à flot

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le Costa Concordia a été remis d'aplomb. La scène est impressionnante : le flan droit du bateau, désormais apparent, est en ruine. Après 20 mois sous l'eau, voici la face cachée du Costa Concordia. Des cabines dechiquetees, de la tôle comme du papier froisse. La paquebot n'a plus rien d'un palace, mais il tient enfin debout. Il aura fallu 20 heures pour redresser l'épave encastrée dans les rochers. Mission accomplie. Au beau milieu de la nuit, 4 h du matin, le navire retrouve la position verticale qu'il n'aurait jamais dû quitter. Les cornes de brume retentissent. Ingénieurs, techniciens sont ovationnes. Une nuit qui rappelle pourtant les heures les plus sombres de la petite île. 32 personnes ont péri dans le naufrage du paquebot. Cette nuit là, c'était une nuit de cauchemar, aujourd'hui c'est une nuit de libération. Désormais l'épave va être inspectée. Chaque cabine, chaque coursive, toutes les entrailles de l'épave. Dans les prochains jours, les sauveteurs vont explorer les décombres. Deux corps n'ont toujours pas été retrouvés. Bonsoir Renaud Bernard, vous avez suivi toute l'opération. Que va maintenant devenir. Renaud Bernard : Dans quelques mois, le paquebot va quitter l'île.

Le Costa Concordia a été remis d'aplomb. La scène est impressionnante : le flan droit du bateau, désormais apparent, est en ruine.

Après 20 mois sous l'eau, voici la face cachée du Costa Concordia. Des cabines dechiquetees, de la tôle comme du papier froisse. La paquebot n'a plus rien d'un palace, mais il tient enfin debout. Il aura fallu 20 heures pour redresser l'épave encastrée dans les rochers. Mission accomplie. Au beau milieu de la nuit, 4 h du matin, le navire retrouve la position verticale qu'il n'aurait jamais dû quitter. Les cornes de brume retentissent. Ingénieurs, techniciens sont ovationnes. Une nuit qui rappelle pourtant les heures les plus sombres de la petite île. 32 personnes ont péri dans le naufrage du paquebot.

Cette nuit là, c'était une nuit de cauchemar, aujourd'hui c'est une nuit de libération.

Désormais l'épave va être inspectée. Chaque cabine, chaque coursive, toutes les entrailles de l'épave. Dans les prochains jours, les sauveteurs vont explorer les décombres. Deux corps n'ont toujours pas été retrouvés.

Bonsoir Renaud Bernard, vous avez suivi toute l'opération. Que va maintenant devenir.

Renaud Bernard : Dans quelques mois, le paquebot va quitter l'île.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne