Corse : se perfectionner avec un stage photo

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Si certains rêvent de vacances oisives, d'autres ont du mal à s'imaginer ne rien faire. La photographie, une activité que les Français affectionnent au point de profiter de leurs séjours pour se perfectionner. La Corse en plein été. A l'heure où les vacanciers se prélassent ou se baignent, au pied de la citadelle de Calvi certains sont tres occupés. Avec des appareils dernier cri, ce groupe est venu ici se perfectionner en photo. Pour les guider, Rémi Pozzi, un professionnel. Après les réglages techniques, il faudra réaliser une carte postale du port. Pour cela, Rémi Pozzi a sa méthode. Il faut que vous cherchiez des choses. Savoir trouver le meilleur point de vue. Quand on découvre Calvi, c'est d'abord par une carte postale. Et là je les amène à ressentir, à vivre sous un beau regard, ce qu'ils sont venus chercher en vacances. Ils vont arpenter le port pendant près de deux heures pour trouver le bon angle. J'attends. On va voir plus loin car là on a une frustration. Avant d'arriver au bon endroit. C'est éviter de revenir qu'avec des photos souvenirs. Qui sont jolies, mais on essaie de faire La photo. Ils ont une semaine pour apprendre dans des décors de rêve. Les falaises de Calvi, des routes spectaculaires. C'est un village typique corse sur les pentes. Des journées passées entre mer et montagne. De petites randonnées pour s'approcher des plus beaux édifices. Le rythme est soutenu, mais les stagiaires adorent. Michelle y participe depuis plus de dix ans. Il y aussi un intérêt pour le voyage, de dévouvrir, et partager avec les amis quand on va rentrer. Des passionnés toujours à l'affût du bon réglage pour la bonne photo. Je change d'objectif pour avoir un grand angle. La focale sur celui-là est trop serrée. Je n'ai pas toute la vue. Pour 1.100 euros la semaine, les stagiaires sont nourris et logés. Au menu de l'apéro, encore et toujours la photo. Le débriefing de la journée et la satisfaction d'avoir de bonnes appréciations. C'était bien. Vous pouvez continuer. La lumière tombe et il ne faut pas traîner. Direction la plage pour le coucher du soleil, pour une dernière leçon de patience, et capturer cette lumière rouge sur la roche, le tout dernier rayon de soleil.

Si certains rêvent de vacances oisives, d'autres ont du mal à s'imaginer ne rien faire. La photographie, une activité que les Français affectionnent au point de profiter de leurs séjours pour se perfectionner.

La Corse en plein été. A l'heure où les vacanciers se prélassent ou se baignent, au pied de la citadelle de Calvi certains sont tres occupés. Avec des appareils dernier cri, ce groupe est venu ici se perfectionner en photo. Pour les guider, Rémi Pozzi, un professionnel. Après les réglages techniques, il faudra réaliser une carte postale du port. Pour cela, Rémi Pozzi a sa méthode.

Il faut que vous cherchiez des choses.

Savoir trouver le meilleur point de vue.

Quand on découvre Calvi, c'est d'abord par une carte postale. Et là je les amène à ressentir, à vivre sous un beau regard, ce qu'ils sont venus chercher en vacances.

Ils vont arpenter le port pendant près de deux heures pour trouver le bon angle.

J'attends.

On va voir plus loin car là on a une frustration.

Avant d'arriver au bon endroit.

C'est éviter de revenir qu'avec des photos souvenirs. Qui sont jolies, mais on essaie de faire La photo.

Ils ont une semaine pour apprendre dans des décors de rêve. Les falaises de Calvi, des routes spectaculaires.

C'est un village typique corse sur les pentes.

Des journées passées entre mer et montagne. De petites randonnées pour s'approcher des plus beaux édifices. Le rythme est soutenu, mais les stagiaires adorent. Michelle y participe depuis plus de dix ans.

Il y aussi un intérêt pour le voyage, de dévouvrir, et partager avec les amis quand on va rentrer.

Des passionnés toujours à l'affût du bon réglage pour la bonne photo.

Je change d'objectif pour avoir un grand angle. La focale sur celui-là est trop serrée. Je n'ai pas toute la vue.

Pour 1.100 euros la semaine, les stagiaires sont nourris et logés. Au menu de l'apéro, encore et toujours la photo. Le débriefing de la journée et la satisfaction d'avoir de bonnes appréciations.

C'était bien. Vous pouvez continuer.

La lumière tombe et il ne faut pas traîner. Direction la plage pour le coucher du soleil, pour une dernière leçon de patience, et capturer cette lumière rouge sur la roche, le tout dernier rayon de soleil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne