Coronavirus : un deuxième cas avéré

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

On retrouvera tout à l'heure Gérard Jugnot. Bonsoir à tous. Une enquête épidémiologique a été relancée aujourd'hui, pour retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec le deuxième malade porteur du coronavirus. Il avait séjourné dans la même chambre d'hôpital que le premier patient atteint, à Valenciennes. La ministre de la Santé se veut rassurante. Son état s'est dégrade en quelques heures. Le nouveau patient contaminé par le coronavirus a été transféré a la mi-journée dans le service de réanimation de cet hôpital. L'homme de 50 ans à la santé fragile, souffrait déjà d'une baisse de ses défenses immunitaires, quand le nouveau virus a atteint ses poumons. Il avait un peu plus de mal à respirer. On a augmenté la quantité d'oxygène. Pour des raisons de sécurité, on l'a transféré dans un endroit où il pouvait bénéficier très vite de mesures de réanimation. a été infecté par son voisin de chambre, un homme de 65 ans, Cette contamination d'homme à homme s'est faite par contact prolongé et rapproché : les deux malades ont partagé la même pièce 3 jours, sans aucune mesure d'isolement. Le virus s'est transmis d'un lit à l'autre par des gouttelettes dans l'air. Pour éviter l'épidémie, l'institut de veille sanitaire recense aujourd'hui par téléphone tous ceux qui ont fréquenté ces deux malades contagieux, afin de les suivre au plus près. Il y aura un contact quotidien avec ces personnes. Il faut informer, rassurer, accompagner et, le cas échéant, prendre en charge de la manière la plus rapide possible.

On retrouvera tout à l'heure Gérard Jugnot.

Bonsoir à tous. Une enquête épidémiologique a été relancée aujourd'hui, pour retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec le deuxième malade porteur du coronavirus. Il avait séjourné dans la même chambre d'hôpital que le premier patient atteint, à Valenciennes. La ministre de la Santé se veut rassurante.

Son état s'est dégrade en quelques heures. Le nouveau patient contaminé par le coronavirus a été transféré a la mi-journée dans le service de réanimation de cet hôpital. L'homme de 50 ans à la santé fragile, souffrait déjà d'une baisse de ses défenses immunitaires, quand le nouveau virus a atteint ses poumons.

Il avait un peu plus de mal à respirer. On a augmenté la quantité d'oxygène. Pour des raisons de sécurité, on l'a transféré dans un endroit où il pouvait bénéficier très vite de mesures de réanimation. a été infecté par son voisin de chambre, un homme de 65 ans, Cette contamination d'homme à homme s'est faite par contact prolongé et rapproché : les deux malades ont partagé la même pièce 3 jours, sans aucune mesure d'isolement. Le virus s'est transmis d'un lit à l'autre par des gouttelettes dans l'air. Pour éviter l'épidémie, l'institut de veille sanitaire recense aujourd'hui par téléphone tous ceux qui ont fréquenté ces deux malades contagieux, afin de les suivre au plus près.

Il y aura un contact quotidien avec ces personnes. Il faut informer, rassurer, accompagner et, le cas échéant, prendre en charge de la manière la plus rapide possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne