VIDEO. Présidentielle : au FN, la sortie de l'euro n'est pas claire

FRANCEINFO

Les différents cadres du FN ne sont pas d'accord sur le calendrier d'une sortie de l'euro. Leurs différentes prises de parole créent la confusion autour de la promesse de Marine Le Pen.

La position du FN sur la sortie de l'euro est un peu floue. C'était pourtant une promesse de campagne de Marine Le Pen. Mais depuis la signature d'un accord avec le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, le 28 avril, le "rétablissement d'une monnaie nationale" promis par le FN n'est plus une priorité. Surtout, les différents cadres du FN ne sont pas d'accord sur le calendrier.

"Un objectif pour la fin du quinquennat"

"Si nous arrivons au pouvoir, il est certain qu’au bout de six mois maximum, la France a une monnaie nationale", expliquait encore sur Europe 1 Florian Philippot, vice-président du Front national,  lundi 6 mars. Une certitude modérée par Louis Aliot, également vice-président du Front national, lundi 1er mai.  "Passer d’une monnaie unique à une monnaie commune, ça demande déjà une négociation et un changement des traités, ça ne se fait pas comme ça du jour au lendemain.", a-t-il précisé sur franceinfo.

"Cette souveraineté monétaire est un objectif pour la fin du quinquennat plus qu’un objectif pour les premiers jours du quinquennat", a même ajouté sur RFI Jérôme Rivière, membre du conseil stratégique du FN, lundi 1er mai. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne